camernews-armee-tchad-au-nigeria-vs-boko-haram

Lutte contre Boko Haram: L’armée Camerounaise livre 50.000 litres de carburant par semaine à l’armée Tchadienne

Lutte contre Boko Haram: L’armée Camerounaise livre 50.000 litres de carburant par semaine à l’armée Tchadienne

Le pays de Paul Biya serait selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, la seule nation à délier les cordons de la bourse.

En attendant la saisine par l’union Africaine du conseil de sécurité de l’ONU, condition sine qua non pour la création d’un fonds spécial destiné à soutenir l’effort de guerre. C’est le trésor public Camerounais qui finance à lui  tout seul, les charges du conflit  contre Boko Haram.

Depuis l’entrée en scène de l’armée Tchadienne sur les lignes de front aux côtés  des troupes Camerounaises,  «Jeune Afrique»,  le magazine panafricain paraissant à Paris, révèle dans son édition en kiosque dés ce lundi 16 février 2015, que le Cameroun offrirait hebdomadairement 50.000 litres de carburant à l’armée d’Idriss Deby Itno. Chose d’autant plus surprenante qu’en décembre 2014, le Tchad produisait environ 110.000 barils de pétrole par jour.

Par ailleurs, rendu au chevet des soldats camerounais et tchadiens blessés lors des affrontements sanglants de Fotokol la semaine derniere, Edgar Alain Mebe’e Ngo’o, le Ministre camerounais de la Defense, indiquait alors que selon les accords, c’est aussi le Cameroun qui doit prendre en charge les blessés tchadiens:

«Ils sont 68 soldats tchadiens et une centaine de militaires camerounais blessés qui sont hospitalisés. Ils sont pris en charge par le gouvernement camerounais parce que dans les conventions signées avec le Tchad, le volet santé incombe au Cameroun. Nos médecins militaires font un excellent travail dans le traitement de ces cas» avait alors déclaré le ministre de la défense le 10 Février dernier a Yaoundé.

En guise de rappel, c’est à l’issue des entretiens qui avaient eu lieu au palais présidentiel de Ndjamena le mercredi 14 janvier dernier, entre Alain Edgar Mebe Ngo’o ministre Camerounais de la défense -envoyé spécial de Paul Biya- et le chef de l’Etat Tchadien Idriss Deby Itno, que le Tchad avait marqué son assentiment pour apporter un soutien actif au Cameroun dans sa lutte contre Boko Haram. Dans la foulée,Hassan Sylla le porte-parole du gouvernement Tchadien déclarait: «Le gouvernement tchadien exprime sa solidarité avec le Cameroun et est disposé à lui apporter un soutien actif dans la riposte courageuse et déterminée de ses forces armées aux actes criminels et terroristes de Boko Haram. Le Tchad appelle, en outre, tous les Etats de la sous-région – en particulier les Etats membres de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale) – à soutenir les Camerounais en vue de faire échec aux incursions déstabilisantes de cette secte ».

 

camernews-armee-tchad-au-nigeria-vs-boko-haram

camernews-armee-tchad-au-nigeria-vs-boko-haram