camernews-douala

Lutte anti-braconnage: Deux présumés trafiquants de grands singes interpellés à l’aéroport international de Douala

Lutte anti-braconnage: Deux présumés trafiquants de grands singes interpellés à l’aéroport international de Douala

Ils ont été pris le 30 juin dernier en possession deux chimpanzés adultes qu’ils s’apprêtaient à faire évacuer vers une destination non révélée.

C’est à l’entrée du fret de l’aéroport international de Douala que les 2 présumés trafiquants sont interceptés. Leur cargaison suspecte est constitué de 2 chimpanzés adultes pesant 29 et 34 kg. Des animaux estimés sur le marché international à près de 10 millions de francs CFA chacun.

Les deux individus de nationalité camerounaise appartiendraient à un réseau de trafic illicite de cette espèce de primates, des espèces protégées . Serge Anis est juriste de l’Ong Laga partenaire technique du ministère de la forêt et de la faune. Il explique qu’une stratégie commune à été mise en place et une descente a été effectuée sur le terrain pour pouvoir mettre la main sur les deux suspects, pris en flagrant délit .

La loi relative à la protection d’espèces fauniques prévoit des sanctions. Pour le cas particulier du chimpanzé le législateur est plus sévère comme l’explique le délégué régional des forêts et de la faune pour le Littoral :  » Ils encourent des peines qui vont de 1 à 3 ans avec des amendes allant de 3 à 10 millions de francs CFA ». Mais de l’avis d’autres acteurs de la lutte contre le braconnage, les sanctions devraient être encore plus lourde pour mieux décourager les auteurs du trafic d’espèces protégées.

Soulignons que les 2 chimpanzés récupérés, ont été conduits au zoo de Limbé dans la région du Sud-ouest pour une bonne prise en charge.

Iris Bitjoka

camernews-douala

camernews-douala