L’Union camerounaise des brasseries explose son capital social, le portant de 2,9 à 25 milliards FCfa

L’Union camerounaise des brasseries (UCB), société brassicole fondée et contrôlée par l’industriel camerounais, Joseph Kadji Defosso (photo), vient de procéder à une augmentation substantielle de son capital social. Celui-ci est ainsi passé de 2,9 à 25 milliards de francs Cfa, a-t-on appris dans une annonce légale.

Bien que les modalités et les motivations de cette augmentation du capital ne soient pas révélées, il est fort probable que cette recapitalisation précède de nouveaux investissements, sur un marché camerounais sur lequel UCB fait office de petit poucet, avec moins de 5% des parts, contre plus de 80% pour le leader, la Société anonyme des brasseries du Cameroun, environ 15% pour la filiale locale de Guinness.

Un 4ème opérateur devrait d’ailleurs venir renforcer la concurrence sur ce marché au cours des prochains mois. Il s’agit de la société Brasaf, fondée en août 2014 par l’industriel Samuel Foyou, qui détient déjà Fermencam, une distillerie rachetée en 2006 au milliardaire Victor Fotso.