L’Unicef mise sur la Can 2016 pour promouvoir les droits des enfants

L’institution a signé samedi un partenariat avec la Confédération africaine de football afin de pouvoir diffuser des messages de sensibilisation pendant les évènements de la Can féminine au Cameroun

 

Le bureau du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au Cameroun a signé le 17 septembre 2016, une convention de partenariat avec la Confédération africaine de football (CAF) en vue de lancer une campagne de sensibilisation sur les droits des enfants durant la Coupe d’Afrique de football féminin prévue au Cameroun en novembre.

Il s’agit pour l’institution, de diffuser des messages de sensibilisation, d’impliquer les joueuses dans les activités de plaidoyer en faveur des enfants et de procéder à des collectes de fond pour soutenir son œuvre. Objectif: « mobiliser des communautés nationales et internationales pour assurer le développement à long terme des familles et des communautés », souligne l’Unicef.

 

La convention a été signée à Yaoundé par la représentante-résidente de l’Unicef au Cameroun, Félicité Tchibindat, et le président de la Fédération Congolaise de football, membre du Comité exécutif de la Caf, Constant Omari, représentant le président Issa Hayatou à cette cérémonie. Etaient également présents, le secrétaire général adjoint de la Caf, Essam Ahmed et le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Tombi A Roko Sidiki.

«Nous exploitons le potentiel du sport et particulièrement celui du football pour mobiliser et engager les publics à prendre action en faveur des enfants. Les évènements sportifs drainent des millions de spectateurs et téléspectateurs. Elles constituent une occasion unique pour attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur la situation des enfants à travers des campagnes de plaidoyer», a indiqué Félicité Tchibindat au cours de ladite cérémonie.

En 2015 au Cameroun, l’Unicef avait organisé un tournoi de football opposant des réfugiés à d’anciens Lions indomptables. L’organisation espère aujourd’hui pouvoir multiplier de telles initiatives grâce au partenariat signé avec la CAF.