camernews-Épervier d'Europe Accipiter nisus Eurasian Sparrowhawk

L’operation Epervier : un piege pour le regime

L’operation Epervier : un piege pour le regime

Le régime du Renouveau a fait de la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics, un pilier important du modèle de gouvernance proposé aux Camerounais par le président Paul Biya. Au début de sa mise en oeuvre, cette opération a connu un soutien populaire de grande envergure qui laissait transparaître une certaine unanimité sur la question.

Les premières arrestations spectaculaires opérées sur des personnalités emblématiques de notre pays étaient célébrées par tous et tout le monde était désormais convaincu que nul n’était au dessus des lois de la République qui a vu son développement retardé à cause des fléaux de la corruption et des détournements des deniers publics. Mais c’était sans compter avec les habitudes bien camerounaises de tout pervertir même les choses les plus importantes pour tout pays qui aspire légitimement à garantir le bien-être à ses citoyens.

Ainsi, progressivement, nous avons assisté à des dérives graves avec des arrestations sélectives et ciblées qui ont fini par jeter lle discrédit sur les méthodes et les agendas de certains acteurs de l’opération épervier. Ce qui a poussé beaucoup de Camerounais à tourner le dos à cette opération qui ressemble à une « épuration politique », mieux à une occasion de règlement des comptes entre barrons du système.

Plusieurs cas ont été relevés à savoir des suspects assurés de ne pouvoir jamais être inquiétés pour diverses raisons, les autres incarcérés mais dont les dossiers tardent à être apprêtés pour déficit d’éléments probants avec en pique des condamnations qui laissent quelques fois un arrière goût d’inachevé. Cette situation a fini par créer la haine et la rancoeur et certaines régions de notre pays pensent qu’elles sont spécialement visées non pas parce que leurs ressortissants sont coupables des faits de détournements ou de corruption, mais parce qu’il existe une volonté manifeste de neutraliser les leurs.

En effet, la mise en oeuvre calamiteuse de l’opération de lutte contre la corruption et les détournements des deniers publics a complètement jeté du discrédit sur les nobles intensions du  président de la République. Cette aventure judiciaire a créé plus de division et de confusion dans l’opinion et a à terme fini par semer le doute sur la sincérité de la lutte contre la corruption et les détournements des deniers publics. Heureusement, comme à son habitude, le président de la République a perçu le piège et la nouvelle orientation qu’il donne au processus avec la mise en oeuvre de nouvelles procédures au Tribunal Criminel Spécial (TCS), l’octroi de la grâce présidentielle à certains prisonniers et peut-être bientôt la libération d’un plus grand nombre, redonnent espoir à plusieurs détenus de l’opération épervier.

Cette reprise en main de la situation est doublement salutaire car elle permet de mettre un terme à l’instrumentalisation de cette opération par certains et à réconcilier les Camerounais avec leurs dirigeants. Désormais, conscient du fait que c’est lui l’élu de la Nation et comptable devant le peuple, le président de la République est en train de redresser les multiples anomalies de l’opération épervier. Vivement que cette volonté de clémence et de décrispation continue car aucun pays ne peut se développer sans la concorde des coeurs entre les fils et les filles de cette Nation.

camernews-Épervier d'Europe Accipiter nisus Eurasian Sparrowhawk

camernews-Épervier d’Europe Accipiter nisus Eurasian Sparrowhawk