L’Onu condamne le meurtre d’un casque bleu camerounais en RCA

Des casques bleus de la Minusca ont été attaqués par un groupe armé lors d’une opération de recherche d’un criminel présumé, en application d’un mandat judiciaire du procureur de Bangui

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Ban Ki-moon a condamné le meurtre d’un casque bleu camerounais de la Mission des Nations-unies multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca).

Le chef de l’Onu a également présenté ses condoléances à la famille endeuillée, au gouvernement et au peuple du Cameroun, souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

Un communiqué de l’Onu publié lundi à New York, a indiqué: « Le Secrétaire général déplore dans les termes les plus forts les attaques contre les soldats de la paix des Nations-unies et appelle à une action rapide pour traduire les auteurs de ce crime en justice ».

Ban Ki-moon a également appelé tous les groupes armés à respecter l’impartialité de la Minusca.

Le communiqué souligne que les casques bleus de la Minusca ont été attaqués par un groupe armé au cours d’une opération de recherche destinée à arrêter un criminel présumé, en application d’un mandat judiciaire du procureur de Bangui.

L’un d’eux a été tué et huit autres ont été blessés et trois suspects ont été arrêtés lors de l’opération.

Ban Ki-moon a réitéré l’engagement des Nations-unies à soutenir les autorités centrafricaines dans leur lutte contre la criminalité et de mettre fin à l’impunité, en droite ligne avec le mandat de la Minusca et dans sa zone de déploiement.