L’OMS initie la révision des plans de lutte contre les maladies tropicales négligées

L’atelier régional y relatif, ouvert lundi à Douala et courant jusqu’à vendredi, entend fournir des orientations pour la mise à jour des nouveaux plans arrimés à l’horizon 2020

L’organisation mondiale de la santé (Oms), représentation de l’Afrique centrale, tient du 07 au 11 septembre 2015 à Douala, un atelier régional de revue des plans directeurs de lutte contre les maladies tropicales négligées (Mtn).

Les échanges qui regroupent les participants venus de 13 pays d’Afrique, soit une cinquantaine, ont pour objectif principal de réviser les plans directeurs des pays d’expression française et portugaise, afin de les aligner avec les objectifs de contrôle et d’éradication des Mtn à l’horizon 2020. Il est donc question à cet atelier d’examiner la mise en œuvre de ces plans, d’établir des directions pour la mise à jour des nouveaux plans et d’organiser le programme de travail annuel 2016.

 

Au Cameroun, 10 cas de maladies tropicales négligées ont été relevés. Il s’agit entre autre de l’onchocercose, une maladie des yeux et de la peau causée par un vers et la schistosomiase ou bilharziose, qui est une maladie parasitaire provoquée par des trématodes.

Le Dr Etienne Nnomzo’o, qui représente le bureau local de l’Oms à l’atelier, fixe à six millions le nombre de personnes traitées au Cameroun contre l’onchocercose. Les travaux de Douala s’achèvent vendredi prochain, 11 septembre 2015.