camernews

Logistique : et de 13 pour Bolloré

Logistique : et de 13 pour Bolloré

L’acquisition par le groupement du terminal à conteneurs du Port de Kribi renforce sa domination en Afrique.

Pendant les 20 prochaines années, le terminal à conteneurs du Port de Kribi sera géré par le groupement Bolloré Africa Logistics /CMA CGM / CHEC. C’est le résultat de l’appel d’offres international lancé par l’Etat du Cameroun à cet effet. « Le Cameroun a donc décidé de s’appuyer sur le Groupement Bolloré Africa Logistics /CMA CGM / CHEC qui offre toutes les garanties d’un consortium solide sur le plan stratégique, financier et technique : il regroupe le leader des partenariats public privé portuaires en Afrique et opérateur logistique de premier plan, présent sur le continent et au Cameroun depuis 50 ans, le 3ème armateur mondial qui transporte plus de 35 % des conteneurs entre les côtes ouest-africaines et le reste du monde et l’une des toutes premières entreprises de génie civil et de construction au monde », a indiqué un communiqué de Bolloré Africa Logistics signé le 28 août dernier.

D’après le communiqué de Bolloré Africa Logistics, le port en eau profonde de Kribi « dispose d’un quai de 350 m construit et équipé par le chinois CHEC au titre de la phase 1. Ces infrastructures seront complétées par un quai supplémentaire de 700 mètres en phase 2, qui sera construit dans un délai maximum de 5 ans. Le port de Kribi avec une profondeur de 15 m et un accès direct à la mer permet au Cameroun d’accueillir de grands navires, contenant jusqu’à 8000 conteneurs ». La capacité d’accueil du port de Kribi devrait permettre d’accélérer le développement du Cameroun, en offrant des connections avec le rail et la route. Le nouveau contrat obtenu au Cameroun renforce la position du groupe Bolloré sur la place portuaire africaine. Il s’agit surtout du premier port en eau profonde du groupe en Afrique.

Mais, surtout, le port en eau profonde de Kribi a une particularité, car il est l’un des plus importants de l’Afrique centrale, un « greenfield », comme on le dit dans le jargon. Avant Kribi, Bolloré Africa Logistics gérait déjà 12 terminaux à conteneurs en Afrique. Il s’agit de ceux des ports d’Abidjan (Côte d’Ivoire), Bangui (Rca), Conakry (Guinée), Cotonou (Bénin), Douala (Cameroun), Freetown (Sierra Leone), Lagos (Nigéria), Libreville (Gabon), Lomé (Togo), Moroni (Union des Comores), Pointe-Noire (Congo) et Tema (Ghana). Bolloré Africa Logistics gère en plus 25 ports secs sur le continent.

Un autre consortium constitué du français Necotrans et de Kribi Port Multi Operators (KPMO), un regroupement de transitaires et de professionnels de la manutention camerounais, a pour sa part obtenu l’exploitation et la maintenance du terminal polyvalent du port.

 

camernews

camernews