L’ŒIL DE LA RÉDACTION DE TV5 AFRIQUE: ETRE JOURNALISTE EN AFRIQUE, UNE DURE RÉALITÉ

L’ŒIL DE LA RÉDACTION DE TV5 AFRIQUE: ETRE JOURNALISTE EN AFRIQUE, UNE DURE RÉALITÉ

Quel rôle de la presse au Cameroun et en Afrique en général ? Quelles difficultés rencontrent les journalistes ? Entretien avec Alexie Tcheuyap, professeur d’études francophones et auteur du livre « Autoritarisme, presse et violence au Cameroun » (éditions Karthala) et Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International.

« La presse (au Cameroun) s’est montré à plusieurs égards, un instrument de violence politique »

Concernant les lecteurs de la presse, « les statistiques sont assez rares mais on peut observer qu’il y a un foisonnement de titres : il y en a 647 titres au dernier pointage »

« La parole médiatique au Cameroun est d’abord une parole officielle parce qu’au départ c’es l’Etat qui légifère et qui offre la possibilité de parler à travers les médias publics »

Le journal « L’anecdote » a fait une liste qui recense, soit disant, les personnes homosexuelles. « Il s’agit d’une liste de 2006 (…) certains journaux se sont donnés pour mission de faire une certaine épuration éthique en identifiant des personnes dont on fantasme de la sexualité. En plus de cette liste, il y en a d’autre de personnes que l’on soupçonne de s’être enrichies de manière miraculeuse ».

« Il s’agit d’une sexualité illégale donc ces journaux là se portent comme des justiciers qui pourraient accompagner le pouvoir »

« Le 28 octobre dernier, trois journalistes ont été interpellés au tribunal militaire de Yaoundé parce qu’ils sont accusés de détenir des informations portant atteinte à la sécurité de l’Etat et de n’en avoir pas informé les autorités. A l’issue de cette audition, on leur a interdit de sortir du territoire, ils doivent voir le juge d’instruction tous les lundis… »

20.12.2014 – Durée : 11’49
Présentation : Xavier Lambrechts / Invités : Genevieve Garrigos, président d’Amnesty Int. et Alexie Tcheuyap, professeur et auteur du livre « Autoritarisme, presse et violence au Cameroun » (éditions Karthala)

 

 

camernews-Alexie-Tcheuyap

camernews-Alexie-Tcheuyap