Livres: réflexion sur le mariage et la famille

Le nouvel ouvrage de François Ossama, présenté jeudi à Yaoundé, apporte une contribution au débat actuel sur les divisions dans la société.

Quelle est la place de la famille et la valeur du mariage dans nos sociétés actuelles ? C’est pour répondre à cette question que François Ossama, formateur des couples, vient de commettre l’ouvrage intitulé : « Le Synode sur la famille, une contribution au débat ». Un sujet d’intérêt qui sera au centre de la rencontre des évêques convoqué du 4 au 25 octobre prochain à Rome par le pape François, vue qu’elle est placée sur le thème de la famille.  Au cours de la cérémonie de dédicace qui a eu lieu hier au Centre Jean XXIII de Mvolyé à Yaoundé, le préfacier Jean Paul Betengne, a salué l’audace de l’auteur qui a choisi de s’exprimer sur un sujet qui suscite des débats au sein de la société contemporaine. Du point de vue du Dr Jean Paul Betengne, l’auteur met en garde les fidèles chrétiens contre la séduction de certaines propositions dites d’ouverture au nom de la compassion ou du respect de la liberté individuelle en matière de mariage. Ceci afin de semer le doute et de perturber les repères chez de nombreux fidèles et finalement, saper le projet divin car le mariage est un sacrement institué par Dieu.

Pour François Ossama, la spécificité des défis actuels de la famille se réfère à la légitimation des unions sans mariages et la légalisation du mariage homosexuel qui concerne une vingtaine de pays dans le monde. Car, comment comprendre que des juges baptisés puissent donner leur accord à la légalisation du mariage homosexuel aux Etats-Unis ? s’est-il interrogé.  C’est pour ne pas éviter ce sujet que le pape François a donné un temps conséquent de réflexion et de discernement aux chrétiens afin de définir des orientations communes de la famille dans le monde contemporain.

L’ouvrage de 78 pages est subdivisé en deux grandes parties dans lesquelles l’auteur aborde aussi l’aspect du concubinage, du refus d’assumer une vie de famille par les jeunes faute de moyens financiers et surtout du besoin d’autonomie des femmes. Des propositions sont aussi faites pour encourager les inconditionnels célibataires à franchir le pas. Parce que le mariage est un don de soi pour le bien de l’autre. Une preuve à travers sa page de couverture qui illustre à souhait que la famille a été inspirée par Dieu, on découvre la photo de la Sainte famille composée de Joseph, Jésus Christ porté par la Vierge Marie. C’est par une messe d’action de grâce que la dédicace a pris fin, afin que  l’esprit saint inspire ceux qui prendront part au Synode sur la famille.