Lions en Club. Ligue Europa : Onana et Ajax échouent en finale

André Onana et ses coéquipiers n’ont pas pu renverser la montagne anglaise Manchester United, mercredi soir, lors de la finale de la ligue europa (0-2).

 

Le match : 0-2

Cette fois, le talent insolent des gamins de l’Ajax Amsterdam n’a pas suffi. L’équipe de Petez Bosz, dont le onze de départ présentait une moyenne d’âge de 22 ans et 282 jours (un record de jeunesse en finale de Coupe d’Europe), a cédé face à un Manchester United plus rugueux, plus rodé à ce contexte de finale toujours particulier. Il semble que Mourinho, maître de ces matches clés, a encore réussi à préparer son équipe à la perfection. MU n’a pas été flamboyant, mais il a été tranchant et efficace. Ce froid réalisme, la marque du technicien portugais, a mis fin à la folle avancée des Néerlandais, incapables de mettre en place leur jeu d’habitude si chatoyant.

Le film du match

Les Anglais ont su frapper avec précision, et le brin de chance nécessaire aux champions. Pogba (voir par ailleurs) a ouvert le score d’une frappe déviée (18e), pour permettre à Manchester de verrouiller le jeu à son aise. Le match a parfois été ennuyeux, avec une possession largement à l’avantage d’Ajaccides incapables de dérouler leur jeu dans les trente derniers mètres. A l’aise dans cette position d’attente, Manchester United a fait le break trois minutes après le retour des vestiaires, avec pragmatisme. Sur un corner, la déviation de Smalling a été bien exploitée par Henrikh Mkhitaryan, autre recrue de l’été dernier décisive (48e).

L’Ajax, pris au piège tendu par le Special One, n’a réagi que par intermittence, en s’appuyant notamment sur les dribbles et coups de patte de Ziyech. D’habitude si dangereux, Kasper Dolberg, invisible, a cédé sa place à Neres dès l’heure de jeu, comme un nouveau signal d’alarme d’une équipe sans solution. Manchester a maintenu son emprise tactique et physique sur le match jusqu’au bout.