camernews-taniere

Lionnes Indomptables : avec les pros dans la tanière

Lionnes Indomptables : avec les pros dans la tanière

Cathy Bouh Djou de Rivers Angels du Nigeria est là depuis le week-end dernier alors qu’Annette Flore Ngo Ndom, la gardienne de buts de Fc Union Nove Zamky de Slovaquie, est arrivée ce mardi. Christine Manie de Negra Resita de Roumanie et Michèle Ngono Mani de Claix en France sont attendues dans les prochaines heures.

Les Lionnes Indomptables du Cameroun rentrent déjà au fur et à mesure dans la température de la Can féminine, « Namibie 2014 ». L’effectif s’étoffe au fil des jours au centre d’Excellence de la Caf d’Okoa Maria à Mabnkomo, avec des professionnelles qui ont commencé à arriver. Cathy Bouh Djou de Rivers Angels du Nigeria est là depuis samedi dernier. Annette Flore Ngo Ndom, la gardienne de buts de Fc Union Nove Zamky de Slovaquie, est arrivée ce mardi. L’on annonce aussi l’arrivée imminente de Christine Manie de Negra Resita de Roumanie, et de Michèle Ngono Mani de Claix en France. Des clubs rechignent encore à libérer les six autres Lionnes et arguent que la Can féminine n’est pas dans une période Fifa. C’est le cas de Falone Meffometou Tcheno, de Wfc Zveda 2005 de Russie, dont le club ne veut pas se séparer de la joueuse, le temps d’une Can féminine. D’autres joueuses ne seront libérées qu’à quelques jours du début de la compétition.

Selon nos sources, la Fécafoot continuent de négocier avec ces clubs afin d’obtenir la libération de ces joueuses. Certaines que nous avons pu joindre ne sont pas prêtes à sacrifier l’honneur du pays pour rester en club et jurent d’être en pourparlers permanents avec les dirigeants de leurs équipes afin d’obtenir la permission de venir défendre le drapeau du Cameroun. « C’est une Can qui est à notre portée pourtant. Il suffit que nous nous préparions bien », nous a confié l’une d’elle.

 

 

camernews-taniere

camernews-taniere