L’immobilier et l’Habitat africain en vedette au Canada

Le Salon ExpoHabitation, premier du genre en Amérique du Nord, se tiendra du 22 au 25 octobre 2015 à Montréal. A l’occasion, la filière africaine sera fortement représentée

 

Pour la toute première fois en Amérique du nord, la diaspora africaine aura l’occasion de trouver des réponses à l’une de ses préoccupations majeures: comment se procurer un « pied-à-terre » au pays. En effet, du 22 au 25 octobre 2015, et dans le cadre du plus grand Salon de l’immobilier et de l’habitat du Québec, la filière africaine de l’habitat et de l’immobilier sera fièrement et grandement présente, grâce au groupe Finance Immo Afrique Inc.

Initialement prévu pour les 10 et 11 octobre, les promoteurs du Forum de l’Habitat et de l’Immobilier Africain en Amérique du Nord (FHIAAN) ont accepté de re-programmer ledit forum, et ainsi répondre aux organisateurs du Salon ExpoHabitation du Québec, qui les sollicitaient.

Ainsi, du 22 au 25 octobre, l’Immobilier africain sera présenté au Stade Olympique de Montréal, et va bénéficier d’un pavillon-vedette (composé de plus de 15 stands d’exposition).

 

Au-delà des exposants, le FHIAAN-2015 proposera aussi des conférences et des ateliers, portant bien évidemment sur l’immobilier, l’architecture, l’investissement, le financement, etc…). Une occasion pour les visiteurs de planifier leurs projets de construction ou d’achats en rencontrant plus de 20 exposants confirmés issus du Cameroun, de la Côte-d’Ivoire et du Sénégal. Les gouvernements camerounais, sénégalais et ivoirien seront représentés. Y prendront également part des promoteurs immobiliers, des institutions, des constructeurs d’habitations; des organismes de financement, entres autres.

Face à un marché africain de l’immobilier et de l’habitat peu exploré jusqu’ici, le FHIAAN-2015 est aussi une aubaine d’une part pour de nombreux acteurs canadiens du secteur qui vont rencontrer des interlocuteurs du Cameroun, de la Côte-d’Ivoire et du Sénégal; et d’autre part les ressortissants de ces trois pays, désireux depuis toujours d’acquérir logements ou terrains en Afrique.