camernews-sports-football

Ligue 2 : Achille FC se donne un bol d’air devant As Etoa-Meki

L’équipe du président Joseph Mbanga a battu celle de Jean II Makoun ce mercredi au stade annexe n°1 de l’omnisports, en match comptant pour la 12ème journée du championnat. Grâce à cette victoire l’équipe de Sa’a sort petit à petit de la zone dangereuse.

 

As Etoa-Meki , l’équipe dont le président est Jean II Makoun, le Lion Indomptable, broie du noir depuis le début de la saison. Elle a encore perdu un match comptant pour la 12ème journée du championnat de Ligue 2 ce mercredi au stade annexe n°1 de l’Omnisports de Yaoundé, face à Achille Fc de Sa’a. Un adversaire pas bien loti aussi au niveau du classement qui l’a battu par un but à zéro. Un but de Guy Serge Edoa, à la 58ème minute de jeu, sur penalty. Le buteur s’est ainsi fait justice, pour avoir été la victime de la charge irrégulière du défenseur d’As Etoa-Meki dans la surface de réparation.

Les dix dernières minutes du temps réglementaire auront été très agitées dans le camp d’Achille Fc de Sa’a. Théodore Ekane, jouant le rôle d’entraîneur sur le banc de touche, alors qu’il est présenté sur la feuille de match comme directeur sportif, a essuyé les foudres du public et même de Joseph Mbanga, le président du club, qui s’est levé de son siège à la tribune, pour aller lui faire des remontrances. « Ekane, malheur à toi si on perd ce match ou si Etoa-Meki égalise », « Ekane, il y a plusieurs façons de vendre un match. Fais attention ! », a-t-on entendu de certains spectateurs, visiblement des supporters d’Achille Fc. Son péché est d’avoir procède au remplacement de Guy Serge Edoa, l’attaquant qui, aux yeux du public était la seule menace pour la défense adverse. Le coup de sifflet final aura été un soulagement pour lui, qui s’est défendu à la fin du match : « Je remplace ce joueur, parce qu’il a marqué le but et sur le plan physique, il avait perdu de la fraîcheur. Samedi dernier, il s’est donné à fond, exagérément même, pendant 90 mn. Et entretemps, il ne s’est presque pas entraîné, parce qu’il lui fallait récupérer ».

JPEG - 180.6 ko

As Etoa-Meki a suscité beaucoup d’espoirs lorsqu’elle a accédé en Ligue 2 « sans bavure » au terme du Tournoi zonal d’accession à cette division. Elle a fait partie des trois équipes qui sont directement montées, sans être propulsé par le mécanisme d’augmentation des clubs depuis la Ligue 1. Mais, depuis le début de la saison, cette équipe déçoit par ses résultats et se trouve dans les profondeurs du classement. En douze journées de championnat, son bilan est des plus négatifs. As Etoa-Meki totalise 8 points. Soit cinq matchs nuls, une victoire et six défaites. A la fin du match de ce mercredi, « Vision », le président délégué, avait l’air menaçant. « Il est temps de prendre des mesures urgentes pour sauver la situation », a-t-il promis.