camernews-unisport

Ligue 1 : Union et Unisport se tiennent (3 – 3)

Ligue 1 : Union et Unisport se tiennent (3 – 3)

En match avancé de la 9e journée de Ligue 1, Union sportive de Douala et Unisport du Haut Nkam se sont tenus en échec (3 – 3) au stade Omnisports de Douala ce vendredi. Chacune des équipes a pu compter sur le retour de son Lion Indomptable de retour de la tournée asiatique de l’équipe nationale.

Il n’y a vraiment pas eu de round d’observation dans cette partie, puisque Martin Yon Loa va ouvrir le score pour Unisport dès la première minute de la partie. Christ Mbondi va lui répondre dans la foulée en remettant les deux formations à égalité sur l’action qui a suivi (2e min, 1–1). Kami Nyabeye (28e et 50e) va faire son festival, donnant au passage une large avance (3 – 1) à Union, vêtu en blanc pour cette rencontre. Alors que le public s’attendait à une victoire de l’équipe locale, Yon Loa (69e min) et Tegemo (82e min) vont remettre les deux équipes à égalité (3 – 3).

Un match plein de rebondissement et de suspens

Dès le coup d’envoi, la formation venue du Haut Nkam a rapidement assiégé le camp unioniste. Rapidement, le premier but du match est arrivée par l’entremise de Yon Loa (1ère min, 0 – 1).

Tout juste après les jubilations, Mbondi Christ va profiter d’une passe caviar de Kombi Mandjang pour mettre les deux formations sur la même longueur d’onde juste (2e min, 1 – 1). On savait donc que le match allait s’emballer.

  • img_4795.jpg - JPEG - 145.7 ko - 683×1024 px
  • img_4787.jpg - JPEG - 169.5 ko - 683×1024 px
  • img_4784.jpg - JPEG - 165.6 ko - 1024×683 px
  • img_4767.jpg - JPEG - 175.5 ko - 1024×683 px
  • img_4759.jpg - JPEG - 245.7 ko - 683×1024 px
  • img_4755.jpg - JPEG - 165 ko - 1024×683 px
  • img_4754.jpg - JPEG - 154.4 ko - 1024×683 px
  • img_4739.jpg - JPEG - 178 ko - 1024×683 px
  • img_4730.jpg - JPEG - 180.7 ko - 1024×683 px
  • img_4707.jpg - JPEG - 128.5 ko - 1024×683 px
  • img_4701.jpg - JPEG - 237.4 ko - 1024×683 px
  • img_4697.jpg - JPEG - 188 ko - 1024×683 px
  • img_4684.jpg - JPEG - 222.2 ko - 1024×683 px
  • img_4678.jpg - JPEG - 167 ko - 1024×683 px
  • img_4669.jpg - JPEG - 221.9 ko - 1024×683 px
  • img_4660.jpg - JPEG - 222.3 ko - 1024×683 px
  • img_4652.jpg - JPEG - 149.9 ko - 1024×683 px
  • img_4645.jpg - JPEG - 255.1 ko - 1024×683 px
  • img_4626-2.jpg - JPEG - 218 ko - 1024×683 px
  • img_4616-2.jpg - JPEG - 254.8 ko - 1024×683 px
Ligue 1 : Union et Unisport se tiennent (3 – 3)

Peu avant la demi-heure de jeu, le même Kombi va déborder sur son flanc gauche, puis remiser le cuir dans la zone de vérité d’Haschou Kerrido. Kami, qui a fait l’appel, n’a eu aucune difficulté pour ajuster son coup de tête (28e min, 2 – 1). Union prenait ainsi pour la première fois l’avantage dans la partie.

Union va tenter d’emballer le match avant la pause de la mi-temps. Mais, plusieurs des actions vont rester sans suite.

Cinq minutes après le retour des vestiaires, Kami va profiter d’un service lumineux de Fobassou pour creuser l’écart (50e min, 3 – 1). Ce but va animer la foule. La partie semblait scellée, mais c’est aussi ce but qui a forcé Unisport à mieux se redéployer.

Yon Loa n’avait pas encore dit son dernier mot. Mis en orbite par Chukwuma, il va réduire l’écart (69e min, 3 – 2). Tagemo va remettre les deux équipes sur le même diapason huit minutes avant le coup de sifflet final (82e min, 3 – 3).

C’est un mélange de réalisme du coach Sanisa qui a fait de bonnes substitutions et l’abnégation des joueurs qui a permis à Unisport de refaire son retard.

Kombi, Ndasi : la confrontation des Lions

L’arrière gauche de l’Union, Kombi et le défenseur central du Flambeau de l’Ouest, Kweni Ndasi, puisqu’il s’agit d’eux, ont connu des fortunes diverses sur le rectangle vert. Kombi a été l’auteur de deux passes décisives. Le natif du point kilométrique 14 a rendu une copie presque parfaite vendredi soir. Ndasi n’a pas montré l’explosion que l’ont connait de lui et a été quelques fois pris et vitesse dans les accélérations.

Mbang expulsé, après son remplacement

Le fait marquant de cette rencontre est la réaction immature d’Ismael Mbang. Appelé à être remplacer, il a frappé la balle de manière violente et un jeune ramasseur de balle a été durement atteint. Le geste lui a valu un carton rouge direct. Le gamin n’a recouvré ses esprits qu’après une intervention énergique des soigneurs. Jouanovic Sinisa, son entraîneur, a promis de sévir.

 

Peu avant la demi-heure de jeu, le même Kombi va déborder sur son flanc gauche, puis remiser le cuir dans la zone de vérité d’Haschou Kerrido. Kami, qui a fait l’appel, n’a eu aucune difficulté pour ajuster son coup de tête (28e min, 2 – 1). Union prenait ainsi pour la première fois l’avantage dans la partie.

Union va tenter d’emballer le match avant la pause de la mi-temps. Mais, plusieurs des actions vont rester sans suite.

Cinq minutes après le retour des vestiaires, Kami va profiter d’un service lumineux de Fobassou pour creuser l’écart (50e min, 3 – 1). Ce but va animer la foule. La partie semblait scellée, mais c’est aussi ce but qui a forcé Unisport à mieux se redéployer.

Yon Loa n’avait pas encore dit son dernier mot. Mis en orbite par Chukwuma, il va réduire l’écart (69e min, 3 – 2). Tagemo va remettre les deux équipes sur le même diapason huit minutes avant le coup de sifflet final (82e min, 3 – 3).

C’est un mélange de réalisme du coach Sanisa qui a fait de bonnes substitutions et l’abnégation des joueurs qui a permis à Unisport de refaire son retard.

Kombi, Ndasi : la confrontation des Lions

L’arrière gauche de l’Union, Kombi et le défenseur central du Flambeau de l’Ouest, Kweni Ndasi, puisqu’il s’agit d’eux, ont connu des fortunes diverses sur le rectangle vert. Kombi a été l’auteur de deux passes décisives. Le natif du point kilométrique 14 a rendu une copie presque parfaite vendredi soir. Ndasi n’a pas montré l’explosion que l’ont connait de lui et a été quelques fois pris et vitesse dans les accélérations.

Mbang expulsé, après son remplacement

Le fait marquant de cette rencontre est la réaction immature d’Ismael Mbang. Appelé à être remplacer, il a frappé la balle de manière violente et un jeune ramasseur de balle a été durement atteint. Le geste lui a valu un carton rouge direct. Le gamin n’a recouvré ses esprits qu’après une intervention énergique des soigneurs. Jouanovic Sinisa, son entraîneur, a promis de sévir.

 

camernews-unisport

camernews-unisport