camernews-ligue1

Ligue 1 : Douala AC et Coton Sport sanctionnés par la Ligue ?

Ligue 1 : Douala AC et Coton Sport sanctionnés par la Ligue ?

Il y a de sérieuses possibilités que Douala Athletic Club et Coton Sport de Garoua soient sanctionnés par la Ligue de football professionnel du Cameroun dans les tous prochains jours. Il leur est reproché d’avoir refusé de livrer leur match qui avait été avancé à Samedi, Pourtant, les officiels de la rencontre et les spectateurs avaient fait le déplacement. Cette rencontre était programmée au stade de la réunification de Douala.

Visiblement surpris de l’absence des protagonistes dans la cuvette de Bepanda, les responsables de la Ligue auraient décidé de sévir puisque « le match était programmé et les deux équipes ont choisi délibérément de ne pas le jouer. Ils ont causé du tord au spectateur qui se sont rendus au stade. Ils seront sanctionnés. Comme le prévoit le règlement en pareille circonstance, les adversaires du jour ont perdu les points de la rencontre, 3 – 0. Ce n’est pas tout. Ils vont écoper une sanction financière. Laquelle sanction doit varier de cent à deux cents milles », nous a confirmé une source à la Ligue.

La cellule des compétitions de la LFPC indque avoir publié la re-programmation de ce match mardi, soit quatre jours avant la rencontre.

Face à ce changement de date, le président de Coton Sport de Garoua, Gabriel Mbairobe aurait saisi par écrit la Ligue, arguant qu’il n’était pas possible pour son équipe d’arriver à Douala avant dimanche, faute de vol. Il s’était opposé à cette programmation et sollicitait un report de la partie : « Nous sommes au regret de vous faire connaitre que nous ne pouvons pas jouer ce samedi pour des raisons sportives car nous arrivons à Douala le même samedi à 2h du matin. La veille le jeudi 20 février, il n’y a pas de vol au départ de Garoua. Qu’il vous plaise donc de repousser le match à dimanche 23 février  », avait-il souhaité.

Dans sa réponse, la Secrétaire Général par intérim de la Ligue, Thérèse Manguele, se serait montrée ferme, indiquant qu’elle « ne peux pas accéder à leur demande pour la simple raison que j’ai fait une saine application des règlements de la compétition ».

A cette notion d’application du règlement, on doit opposer celle du fair-play sportif. Était-ce possible pour Coton Sport de Garoua de changer ses plans de vol initiaux puisque son match devait se jouer initialement le dimanche ? Qui doit payer ce surplus de dépenses ? Les raisons du changement de date en valaient-elles la peine ? Pourquoi n’y avoir pas pensé avant la livraison du calendrier initial ? Quelle est la fréquence des vols en partance de Garoua ?

camernews-ligue1

camernews-ligue1