camernews-liga

Liga : Le Barça triomphe du Real sans l’ombre de Song

Liga : Le Barça triomphe du Real sans l’ombre de Song

Ce sont au total sept buts qui ont été inscrits dans ce classico qui a opposé dimanche à Santiago Bernabeu le Real Madrid et le FC Barcelone. Quatre pour les Blau grana, contre trois pour les Madrilènes, dynamités à domicile par les amis de Lionel Messi. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui démarrent la partie, le pied à l’étrier. On joue seulement la 7e minute et le Barça ouvre le score sur un but splendide d’Iniesta, bien servi par la « Pulga ».

Quelques temps après, les Merengue, un brin recroquevillés sortent de leur torpeur et rétablissent l’équilibre grâce à Karim Benzema (20’) qui, quatre minutes plus tard, additionne la marque (24’) et permet aux siens de prendre les devants. Ce léger avantage ne dure que pour peu, car, l’insatiable Messi ne s’était pas encore invité à la fête. C’est alors que, l’Argentin chef d’orchestre d’une action savamment menée, est à la conclusion pour un score de 2-2 avant la pause. De retour des vestiaires, la sauce mijote de plus en plus dans les deux camps. Le Real obtient un pénalty à la 55’, consécutif à une faute commise par Dani Alves sur Cristiano Ronaldo. La star portugaise s’en charge et le transforme.

Dans la foulée, un autre pénalty est sifflé, cette fois-ci contre la « maison blanche ». Sergio Ramos, auteur de l’accrochage sur Neymar est expulsé, et Messi le transforme aussi (65’). Dans les arrêts de jeu, le Barça et l’espiègle Messi bénéficient à nouveau d’une faute dans la surface de Diego Lopez, le portier madrilène. La Pulga, présent sur tous les coups, le met au fond pour son triplé dans ce match.

Au final, Barcelone s’impose, 4-3, et prend six points sur le Réal cette saison après s’être déjà imposé à l’aller, 2-1. Et contrairement au match aller où Alexandre Song a disputé 13 minutes, il n’a pas frôlé le rectangle vert cette fois-ci, et est resté sur le banc de touche durant toute la partie, sans doute du fait de l’enjeu de la rencontre, capitale pour le chassé-croisé au titre de champion. Ce d’autant plus que le Barça, avec cette victoire, est revenu à un seulement point du Réal, actuel leader de Liga (70 points).

Mbia a la pêche

L’international camerounais de Séville n’a pas la stature d’un attaquant qui dépannerait sans cesse son équipe. Mais, il n’est pas superflu de relever que depuis son retour de blessure, le milieu de terrain andalou a retrouvé une certaine stabilité dans son compartiment défensif. La forme dont pétille Stéphane Mbia en ce moment ne donne même pas à penser que le Camerounais sort d’une longue disette due à sa blessure. L’ancien Rennais s’est encore imposé en véritable baroudeur dans l’antre-jeu sévillais dimanche sur la pelouse d’Osasuna (de Raoul cédric Loé) et a, à sa manière, contribué au succès, 2-1 des siens, grâce aux réalisations de Jairo (27’) et de Bacca sur pénalty (45’). C’est quasiment dans les arrêts de jeu que les locaux réduisent la marque par Carlos Acuña (90’), peu après l’entrée en jeu de Loé à la 88’.

Allan a pour sa part disputé son vingt-cinquième match de la saison sous les couleurs du FC Granada lors de la réception victorieuse (1-0) d’Elche samedi.

Malaga d’Idriss Carlos Kameni, remplaçant, a réalisé une belle opération, 2-0, sur les installations du Celta Vigo.

 

camernews-liga

camernews-liga