L’éveil des anonymes à la Coupe du Cameroun football

Les 32e de finales disputées le week-end ont été l’occasion de découvrir des équipes peu connues qui ont plus ou moins créée la surprise.

Biwong Bulu FC d’Ebolowa. L’une des équipes à l’appellation particulière, sortie de « nulle » part ou presque, étaient sur le départ des 1/32es de finales de la 56eédition de la coupe du Cameroun de football. Dans ce cas précis, au stade Omnisports de Yaoundé samedi dernier, l’équipe créée au mois de février dernier dans la région du Sud, a voulu tenir tête à Unisport du Haut Nkam. Mais, l’expérience de ce dernier a eu raison de Biwong Bulu (2-1). Biwong Bulu venait de passer une saison inédite e, ligue départementale dans le Sud.Le club en est d’ailleurs champion Les chiffres effraient : 18 matchs pour autant de victoires, 38 buts inscrits contre seulement 4 encaissés. Elle était belle la vie pour Arouna et Mendomo, deux éléments clés et meilleurs buteurs du club avec 16 buts.

Vous vous demanderez probablement pourquoi s’attarder sur ce qui pourrait être considéré comme épiphénomène. C’est que, la coupe du Cameroun, surtout cette phase, est le moment pour ceux qui ont souvent exprimé leur talent dans l’ombre de se « vendre » aux yeux des grands. Sans emploi, agriculteurs ou étudiants, ils n’ont que ces moments pour davantage briller. Et Jules Anyouguete, PCA de Biwong Bulu, n’en n’est pas moins fier. « Je suis satisfait de la prestation des enfants. Je crois que nous aurions pu battre Unisport s’il n’y avait pas eu ce moment d’évasion puisque l’équipe sortait d’un stage espérant jouer le 9 août dernier. Sauf que, le programme a été révisé et les joueurs se sont dispersés. Nous n’avons eu que trois jours avant ce match », confie-t-il à CT. Si Biwong Bulu n’a pas eu la chance d’accéder aux 1/16es de finale, Afamba Libiih de Sangmelima, Reste du monde d’Ebolowa, Cinyodev de Buea, Hirondelle de Fotouni, Stade Renard de Melong et Jeunesse FC de Bonamoussadi et Colombe du Dja et Lobo accèderont au palier supérieur.

Scorpion de Bé, Dynamo de Douala, Ngaoundéré University et Njalla Quan sport Academy sont tous trois forfaits. Ngaoundéré Unversity FC et Njalla Quan ont informé la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) de « leur intention de ne pas prendre part à l’édition 2015 de la coupe du Cameroun. L’un évoquant des raisons financières, l’autre fait état de l’indisponibilité de ses joueurs partis chercher fortune ailleurs. Au moment où nous mettions sous presse hier, la liste des qualifiés a été complétée par Fovu de Baham, Union de Douala, Dynamic of Buea, National Polytechnic de Bamenda et Bamboutos de Mboudo également qualifiés. La raison, les championnats ne se sont pas disputés dans l’Extrême afin de déterminer leurs adversaires.