L’Etat camerounais a injecté 6 milliards FCfa à la Sodecoton en 2015, pour éviter la baisse du prix d’achat aux producteurs

Avec un prix de revient du kilogramme du coton estimé à 858 francs Cfa, la Sodecoton enregistre un déficit de 35 francs Cfa sur chaque kilogramme de coton exporté, le cours mondial de cette matière première se situant à 823 francs Cfa seulement. Afin d’éviter une baisse du prix d’achat du coton aux producteurs (265 FCfa le kilogramme), laquelle aurait pu permettre de résorber le déficit qu’impose la conjoncture internationale à cette entreprise agro-industrielle, le gouvernement camerounais a dû verser une subvention de 6 milliards de francs Cfa à la Sodecoton en 2015, afin d’équilibrer ses comptes, a révélé le Quotidien gouvernemental.

Cependant, si cette subvention a permis de combler le déficit de 4,1 milliards de francs Cfa enregistré sur les exportations du coton, la manne gouvernementale n’a cependant pas pu équilibrer entièrement les comptes de cette entreprise, fleuron de l’agro-industrie dans la partie septentrionale du Cameroun. En effet, en 2015, apprend-on de la même source, la Sodecoton a perdu 10 milliards de francs Cfa du fait des intempéries qui ont détérioré une partie de la production, auxquels il faut ajouter la perte globale de 8 milliards de francs Cfa enregistrée en 2014.

Calculette en main, sur la période 2014-2015, la Sodecoton a enregistré des pertes évaluées à plus de 22 milliards de francs Cfa, dont 6 milliards de francs Cfa seulement couverts par la subvention de l’Etat. Pour se remettre à flots, l’entreprise a soumis au gouvernement un plan d’investissement de 30 milliards de francs Cfa, qui tarde à être implémenté du fait de l’endettement de l’entreprise.