camernews-camfoot

Les sept grands rendez-vous de l’année 2015

Les sept grands rendez-vous de l’année 2015

Depuis jeudi dernier, 2014 est dans le rétroviseur avec les carillons de la nouvelle année qui ont résonné. L’an de grâce 2015 en est précocement à ses débuts en ce mois de janvier. Avec lui, le train du football camerounais a quitté la gare pour une longue aventure qui va durer environ 365 jours.

Le parcours est long, jonché d’haltes, et requiert des arrêts obligatoires, à tout le moins, inscrits dans un échéancier plus ou moins connu. Les Lions indomptables, les Lions cadets, les Lionnes indomptables, les élections à la Fédération camerounaise de football et même le championnat local, sont quelques unes des articulations qui marqueront l’épopée 2015. D’autres événements peuvent avoir été omis, pas à dessein mais, forcement parce qu’ils ne recèlent pas la même importance que ceux suscités. Des interférences s’imbriqueront certainement dans le calendrier préétabli, non sans déteindre sur les amendements initiaux mais, le tout concourerait à la construction du football camerounais dans toutes ses composantes.

Can 2015 : C’est le premier grand rendez-vous de l’année inscrit au calendrier du football camerounais et à l’actif des Lions indomptables. La Coupe d’Afrique des nations est donc prévue du 17 janvier au 8 février prochains en Guinée Equatoriale. Cette grand’messe est d’autant plus attendue par les fans des Lions qu’elle marque d’abord le retour du Cameroun dans le concert des meilleurs nations de foot sur le continent, après deux éditions manquées (2012 et 2013). C’est aussi le lieu pour les poulains de Volker Finke de confirmer tout le bien que l’on pense d’eux au sortir d’une campagne qualificative flamboyante dans une poule D qu’ils ont unilatéralement dominée du début jusqu’à la fin. La fête est déjà là, Stéphane Mbia et ses camarades se remettent d’ailleurs au travail dès lundi prochain pour le début du stage, préparatoire à la compétition.

Mondial féminin 2015 : C’est de l’inédit dans l’histoire du football féminin au Cameroun. Pour la première fois, les Lionnes indomptables prendront part à une phase finale de Coupe du monde de leur catégorie, prévue du 6 juin au 5 juillet 2015 au Canada. C’est en tout cas, le plus grand rendez-vous de football féminin au Cameroun cette année, pas certainement le premier de pareille stature. En 2012, ces vaillantes Lionnes s’étaient déjà invitées aux Jeux olympiques de Londres, sous la houlette de leur faiseur, le très dithyrambique Carl Enow Ngachu. Au Canada, elles contribueront autant que les années antérieures à polir le label vert-rouge-jaune aux côtés du Japon, de l’Equateur et de la Suisse, leurs adversaires en match de poule. Cependant, leur préparation à ce rendez-vous sera entrecoupée de bien des matchs, amicaux comme internationaux, tantôt pour les éliminatoires aux Jeux africains, tantôt pour les jeux Olympiques. Les Lionnes joueront leur qualification pour « Rio 2016 » en plusieurs phases et sur quasiment toute l’année, soit face au Libéria/Guinée-Bissau, ou encore contre le vainqueur du match Egypte/Ghana. Les Camerounaises auront d’ailleurs le pied à l’étrier pour ce calendrier très chargé dès le 8 janvier prochain à Buea où elles débutent leur stage de préparation.

Can U 17 : Dans son échéancier des compétitions, la Confédération africaine de football a prévu que la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans prenne directement le relais de la Can senior. Le Cameroun sera encore représenté sur ce front par ses Lions cadets, actuellement en stage de préparation à Yaoundé, quoique dans des conditions relativement précaires. La compétition a lieu du 15 février au 1er mars au Niger. Les cadets camerounais logent dans la poule B avec la Côte d’Ivoire, le Mali et l’Afrique du Sud.

Election à la Fécafoot  : Aura-t-elle finalement lieu à terme ? Elle est néanmoins programmée pour le 25 février prochain. Les multiples atermoiements qu’a subis l’élection à la Fédération camerounaise de football donnent à s’interroger sur son déroulement à postériori. Les prorogations, deux fois déjà du bail comité de normalisation, ont induit au report de l’élection du président du bureau exécutif de la Fécafoot, d’abord le 31 mars 2014, ensuite le 29 novembre 2014, ce pour des guéguerres larvées entre acteurs du football. Passée la Can équato-guinéenne, les yeux seront entièrement rivés sur l’organisation de ces élections, du pain sur la planche pour Joseph Owona et son équipe.


Election à la LFPC :
De l’élection à la Fécafoot, dépend celle de la Ligue de football professionnel du Cameroun. Sortis des fonts baptismaux en 2011, la structure en charge de l’organisation des championnats professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2 au Cameroun a bouclé sa troisième saison en décembre 2014. Le mandat initial de deux ans accordé à l’actuelle équipe pilotée par le Général Pierre Semengue a expiré en juillet 2013. Le bureau en exercice nommé devait débarrasser le plancher et permettre le renouvellement par la voie des urnes du bureau exécutif pour les années à venir. Ce qui n’a pas eu lieu en raison du capharnaüm à la Fécafoot, l’instance tutelle de la Ligue. Son calendrier électoral dépend de celui de la fédé. Elle se tiendra cette année, vaille que vaille, sans Pierre Semengue, le président sortant qui n’entend pas déposer sa candidature. Les tractations en coulisses ont d’ailleurs déjà débuté en attendant le jourr-j.

Ligue 1 : Si dans les bureaux le match tarde à se terminer, sur le terrain, la partie est arrivée à son terme en décembre dernier, et on est désormais tourné vers la nouvelle saison. Elle démarrerait à en croire des sources à la Ligue de football professionnel du Cameroun, le 25 janvier prochain. Le coup d’envoi serait alors imbriqué à la Can 2015 qui aura encore cours en Guinée Equatoriale. Or les années antérieures, du moins à l’ère du règne de la Fécafoot sur le championnat, toutes les compétitions locales étaient provisoirement suspendues. Ce serait donc une innovation de la Ligue. Quoi qu’il en soit, le championnat professionnel rendu à sa quatrième édition sera un grand rendez-vous en 2015.

Jeux africains « Congo 2015 »  : Au programme de l’olympisme en Afrique cette année, le football camerounais tient également une bonne place avec les Lionnes indomptables et la sélection nationale olympique du Cameroun. Enow Ngachu et ses pouliches, tenantes du titre depuis la dernière édition en 2011, tenteront de conserver leur couronne face aux autres sélections. Ce n’est pas pour autant que les Lionnes ne se soumettront pas à la campagne qualificative. Déjà en stage de préparation à la Coupe du monde « Canada 2015 », elles feront une pirouette à la quête de leur ticket qualificatif à ces jeux en mars contre l’Ethiopie en aller et retour. Les Lions espoirs seront soumis également au même régime mais, leur plan de préparation n’a pas encore été dévoilé. La compétition est prévue du 18 au 31 juillet 2015 à Brazzaville.

 

 

camernews-camfoot

camernews-camfoot