camernews-francoise-foning

Les scellés ont été levés sur la porte du bureau qu’occupait Françoise Foning, la défunte Maire de la Commune de Douala 5e

Les scellés ont été levés sur la porte du bureau qu’occupait Françoise Foning, la défunte Maire de la Commune de Douala 5e

L’imposante silhouette de Françoise Foning est revenue dans les mémoires de tous ceux qui ont assisté hier mardi 25 août 2015, à la levée des scellés sur la porte du bureau du Maire de la Commune d’arrondissement de Douala 5e.

Depuis le 23 janvier 2015, date du décès des suites d’un accident de la circulation de Françoise Foning, alors premier magistrat municipal de cette Commune, son bureau à l’immeuble siège de la Mairie de Douala 5e au quartier Bonamoussadi, avait été placé sous scellés sur ordre le Préfet du département du Wouri.

Hier donc Mardi 25 Aout 2015, le patron du département du Wouri a envoyé son premier adjoint pour procéder à la levée des scellés. En plus de cette opération qui a suscité de nombreuses curiosités, l’autorité administrative qui était entourée des forces de l’ordre, des membres de la famille de Françoise Foning et du personnel de la Mairie, a aussi changé la serrure du bureau avant de remettre les nouvelles clés à Gustave Ebanda, l’ex premier adjoint du Maire, élu il y a trois semaines pour succéder à celle qui était aussi appelée «Dalida». En plus des clés, le nouveau Maire a reçu les documents de la Commune récupérés dans ce bureau alors que les effets personnels de la défunte Maire ont été restitués aux membres de sa famille qui ont effectué le déplacement. Après avoir récupéré le bureau, Gustave Ebanda attend désormais la cérémonie officielle de son installation.

Ainsi, est tournée progressivement, la page de Françoise Foning, décédée à l’âge de 66 ans après avoir trôné pendant plus de 15 ans à la Mairie de Douala 5e.

 

camernews-francoise-foning

camernews-francoise-foning