Les responsables de programmes se recyclent en gestion de finances publiques

Un séminaire de formation s’achève ce jour à l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé, à l’intention des responsables de programmes des départements ministériels sur le pilotage par la performance. Ce séminaire intervient dans le cadre du budget-programme et a porté sur le bilan et les perspectives de la réforme des finances publiques, le référentiel-métier du responsable de programme et l’opérationnalisation du contrôle de gestion dans l’administration publique ; et la conduite du changement qui induit la mutation des valeurs et des savoirs-êtres.

Le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, précise à cet effet que « nous sommes convaincus que ce travail peut être amélioré et c’est la raison pour laquelle nous nous retrouvons avec les différents acteurs pour traiter des insuffisances, lesquelles sont souvent liées à une insuffisante capacité des acteurs et une faible intégration institutionnelle ». Les ressources sont dorénavant allouées en fonction des objectifs de politique publique, tout en réduisant les dépenses non-prioritaires.

Le budget-programme a pour objectif d’améliorer la performance et l’efficacité des programmes, et devrait entre autres se traduire par une amélioration des conditions de vie des populations.