Les responsables de l’annexe d’Ebolowa de l’Université de Yaoundé II-Soa en poste

Ils ont été installés vendredi dernier au cours d’une double cérémonie présidée par le doyen de la Faculté des Sciences juridiques et politiques.

« Le 11 septembre 2015 est une date qui restera marquée sur du marbre dans l’histoire d’Ebolowa ». Ces propos sont du Pr. Magloire Ondoa, doyen de la Faculté des Sciences juridiques et politiques (Fsjp) de l’Université de Yaoundé II-Soa. L’éminent professeur présidait alors, vendredi dernier, une double cérémonie d’installation d’Eustache Akono Atangane, Pierre Joseph Effa et Elvis Franck Djolo, respectivement coordonnateur, chef de service des affaires académiques et de la recherche, et chef service des affaires financières, comme nouveaux responsables nommés à la tête de l’annexe de l’Université de Yaoundé II-Soa à Ebolowa.

Le second volet de ladite cérémonie a porté sur le lancement effectif des activités administratives de cette institution qui, selon lui, est un embryon de la création d’une Université d’Etat à Ebolowa. Les cérémonies, très courues et colorées, qui ont eu lieu à la salle polyvalente du Collège régional d’agriculture (CRA), se sont déroulées en présence de Thierry Ki Nou Nana, secrétaire général des services du gouverneur, représentant Jules Marcellin Ndjaga, d’une élite nombreuse, des chefs traditionnels et de jeunes postulants à l’enseignement supérieur.

Le secrétaire général des services du gouverneur a mis l’occasion à profit pour lancer un vibrant appel aux forces vives de la région. Le but, a-t-il soutenu, est d’apporter un soutien positif aux autorités universitaires ainsi installées à « matérialiser l’implantation de l’annexe de l’Université de Yaoundé II-Soa à Ebolowa ».

Le Pr. Magloire Ondoa, doyen de la Fsjp, la faculté mère de l’annexe d’Ebolowa, a prescrit à la nouvelle équipe d’être ici, les dépositaires de la dynamique réformiste en cours à l’Université de Soa. Il leur a aussi recommandé performance et éthique académique, équité et responsabilité, avec en toile de fond,  l’ancrage de la nouvelle gouvernance universitaire. La visite guidée du chantier d’aménagement des bâtiments alloués à l’annexe, sis dans le campus du lycée classique et moderne, a marqué la fin du séjour du doyen et de sa suite dans la capitale régionale du Sud.