camernews-vhcr-refugiers-cameroun

Les requêtes de statut de réfugié seront dorénavant traitées par les autorités camerounaises

Les requêtes de statut de réfugié seront dorénavant traitées par les autorités camerounaises

Le protocole d’accord y relatif a été signé le 1er août dernier entre Lejeune Mbella Mbella, le Ministre des Relations Extérieures, et Khassim Diagne le Représentant du Haut-Commissariat des Réfugiés.

Jusqu’au 31 juillet dernier, c’est le Haut-Commissariat des Réfugiés (HCR) qui s’occupait encore des requêtes de statut de réfugié et des demandes d’asile sur le sol camerounais. Le 1er août 2016, à Yaoundé, Lejeune Mbella Mbella, le Ministre des Relations Extérieures (MINREX), et Khassim Diagne, le Représentant du Haut-Commissariat des Réfugiés au Cameroun, ont conjointement signé un protocole d’accord dans ce sens. Ledit protocole vise à transférer cette responsabilité aux autorités camerounaises. Le MINREX a laissé entendre que c’est l’aboutissement d’une longue coopération entre le pays de Paul Biya et le HCR.

Au cours de cette cérémonie courue, à laquelle ont pris part par les membres du Gouvernement, le corps diplomatique accrédité au Cameroun et des agences du Système des Nations Unies, les locaux du Secrétariat Technique des Organes de gestion du statut des réfugiés ont été aussi inaugurés. Khassim Diagne a indiqué que le HCR a procédé à la réhabilitation desdits bureaux à hauteur de 70 millions de FCFA. Deux commissions mises en place, l’une pour l’étude des demandes de statut de réfugié et l’autre pour l’examen de recours desdits statuts, y seront basées.

«L’inauguration de ce bâtiment et la signature du protocole de transfert des activités relatives à la détermination du statut de réfugié marquent un tournant significatif dans la protection des réfugiés au Cameroun dans la mesure où le Gouvernement, à travers ces deux commissions, va dorénavant pleinement assumer le rôle de recevoir les demandes d’asile et d’octroyer le statut de réfugié. Jusqu’à présent le Gouvernement s’appuyant sur la facilitation, le mandat et l’expertise du HCR en la matière, nous avait temporairement confié cette tâche en attendant la mise en place des deux commissions. C’est maintenant chose faite et c’est un grand jour pour nous. Ce bâtiment vient encore de renforcer le constat que le Cameroun gère rigoureusement la question des réfugiés accueillis sur son territoire», a souligné Khassim Diagne.

camernews-vhcr-refugiers-cameroun

camernews-vhcr-refugiers-cameroun