Les Mères Mises À L’honneur Grâce À Internet

En sus de l’imagination dont d’aucuns ont su faire preuve pour combler et remercier l’amour de leurs mères, les magasins en ligne ont trouvé des apparats pour les y accompagner. Aperçu d’un éventail d’offres et de surprises qui ont meublé la journée du 07 juin au Cameroun.

Comme à un génie à qui l’on demande d’exaucer un souhait, il aura suffi à plusieurs personnes futées d’évoquer leurs vœux aux génies des temps modernes que sont les sites web de commerce pour les voir se réaliser. L’occasion ayant été opportune, pour les mères de recevoir des attentions de la part de leur progéniture et sur ce point, il faut admettre que l’originalité des présents des uns et autres aura été déconcertant voire extraordinaire. Les raisons d’achat varient en fonction de l’âge et des moyens en effet, mais sur internet, toutes les catégories socio-professionnelles se retrouvent. Aussi, les commandes passées sur internet ont connu des offres « cassées » sur les sites web. Consacrant littéralement une semaine entière à ces offres faites pour maman,

Des bisous affectifs aux gâteaux, des sorties aux surprises, des cartes de vœux au vestimentaire, chacun y allait de ses moyens, de sa sensibilité, de ses envies ou des besoins de la personne aimée : la mère. D’aucuns n’ont pas hésité à mettre en exergue le côté high-tech pour simplement mais efficacement dire « je t’aime maman », au travers d’achat d’ordinateurs, de smartphones ou d’accessoires électroniques. Tel est le cas de Gires Kamdem, 22 ans, qui confie : « ma mère est plutôt jeune et lui offrir une tablette numérique, bien loin de lui déplaire, ça l’a enchantée ». Quelques rares ont osé le high level en achetant un véhicule à celle qui leur a donné la vie. OmarouSanda, 30 ans, comptable, atteste : « je lui ai offert une voiture parce que toutes les autres types de présent, elle les a déjà eus et j’ai pensé que je pouvais remplacer sa voiture par une nouvelle. Elle pourra revendre son ancienne voiture sur carmudi.cm si elle trouve que ce n’est pas utile pour elle d’en avoir deux».

Mais en marge de ceux-là, l’on avait ceux qui n’avaient pas d’argent, mais un super talent de dessinateur, de peintre, de cuisinier, de poète ou de chanteur… qu’ils ont fait disposer à leurs tendres mères, mais ça c’est une autre histoire.