Les meilleures pratiques primées au Port

Des acconiers et commissionnaires agréés en douane distingués il y a peu par le Comité Fal.

43 sociétés, toutes actives sur la place portuaire de Douala, ont reçu des distinctions le 29 juillet dernier au Gicam à Douala, dans le cadre de la 10e édition de la remise des labels qualité aux acteurs portuaires. Les récompenses, décernées pour le compte des années 2013 et 2014, sont, comme cela a été rappelé, une prime à l’excellence. En l’occurrence, ces lauriers sont remis pour bonnes pratiques, lesquelles contribuent à dynamiser notre commerce extérieur. L’initiative, qu’on doit au Comité national de facilitation du trafic international (Comité Fal), a fait deux catégories d’heureux cette année : les commissionnaires agréés en douane (seuls à être primés par le passé) et les acconiers.

« Les récompenses (…) ont été attribuées sur la base de critères bien précis. Ces critères sont acceptés par les candidats », a indiqué Auguste Mbappe Penda, directeur général du Conseil national des Chargeurs du Cameroun (Cncc). Il relève que lesdites récompenses « ont des répercussions sur les activités des récipiendaires, puisque ces acteurs principaux commercent avec l’international ».

Bon à savoir, des prix spéciaux ont été décernés lors de cette cérémonie, portant sur divers domaines : respect de l’éthique et de la déontologie, célérité dans l’accomplissement des opérations, niveau d’appréciation par le Guichet unique. Les récompenses « classiques », elles, portaient sur le civisme fiscal et la diligence dans le traitement des dossiers.

L’inspecteur général du ministère du Commerce, Jacqueline Koa Alima Beyala, représentant le ministre Mbarga Atangana, a invité le Comité Fal à poursuivre dans sa voie, à œuvrer toujours davantage à la professionnalisation des acteurs portuaires. Pour sa part, André Fotso, président dudit comité, a invité les acteurs du commerce extérieurs à s’engager résolument, « comme le Gicam, comme le gouvernement », sur le chemin de l’émergence.