cameroun-paraguay-camernews

Les Lions ont été dompté par le Paraguay

 En préparation pour le mondial qui commence dans moins de deux semaines, les lions indomptables du Cameroun livraient hier leur troisième match préparatoire, contre l’équipe du Paraguay. Durant ce match, où les Lions indomptables ont été domptés par le Paraguay, ils ont eu l’occasion de se confronter à une équipe dont le football n’est pas loin de celui du Brésil : vivacité, rapidité, contre-attaque, etc. … Cueilli à froid dès la 4e minute par l’attaquant Oscar Romero, Charles Itandje a vite compris que le scénario allait être très différent de celui de la Macédoine. Ensuite, à la 68e minute l’autre attaquant vedette du Paraguay Roque Santa Cruz aggravait la marque.

Durant toute la rencontre, l’on a vu une défense fébrile, lourde, prise de vitesse par les attaquants adverses. Ce qui était déjà le cas face au Portugal où on avait vu le même Nyom se faire battre de vitesse par Cristiano et ses co-équipiers. Aujourd’hui, c’était face à Oscar Romero qui, une fois de plus, battait Allan Nyom de vitesse et tirait dans les buts camerounais. Nyom se fait ensuite battre à la 68e minute par Alonso qui effectue un centre que Cruz renvoie dans les filets devant un Nounkeu à terre.

La seule consolation de ce match est la ligne offensive qui continue de progresser. En effet, déjà buteur contre la Macédoine, Choupo Moting réduit la marque à cinq minutes de la fin du match. Beaucoup de Camerounais en ont voulu à Idrissou pour le penalty manqué. Mais, ce qui devrait les préoccuper davantage, c’est cette défense poreuse, lourde, et surtout très lente. Un autre fait à saluer : les supporteurs camerounais venus encourager leur équipe.

En attendant, les derniers réglages au sein de cette équipe, cette défaite montre que beaucoup reste à faire. Et comme l’a dit le sélectionneur, qui semble déjà avoir arrêté sa liste, « Nous sommes dans une étape de préparation du Mondial. Ces deux matchs étaient très importants (contre la Macédoine il y a trois jours — 2-0 — et contre le Paraguay, NDLR). Une défaite dans un match amical lors d’une préparation, ce n’est pas une catastrophe. J’ai vu beaucoup de choses, qui vont me permettre de réduire la liste de joueurs. Les titulaires d’aujourd’hui étaient remplaçants au premier match. Chaque joueur a eu la possibilité de montrer son état physique et mental. Edgar Salli (Lens) a fait des choses qui me plaisent beaucoup ». Contre l’Allemagne (dimanche à Mönchengladbach), on va y aller pour faire un résultat. Je vais essayer d’avoir une idée du onze de départ. Il y a des choses au milieu de terrain où ça passe et où ça ne passe pas entre certains joueurs. C’est à moi de juger quelle sera la meilleure solution là-bas. Edgar Salli (attaquant de Lens, 21 ans) a fait des choses qui me plaisent beaucoup. » Les dés sont jetés.