camernews-Supporter-Lion

Les Lions Indomptables veulent sauver l’honneur

Les Lions Indomptables veulent sauver l’honneur

Avec deux défaites en autant de matches, le Cameroun est officiellement éliminé du Mondial avant même sa dernière rencontre face au Brésil qui, de son côté, devra s’imposer ce soir à Manaus pour s’assurer une place en huitièmes de finale.

Clap de fin pour le Cameroun ! Un match (de gala) pour faire ses adieux à une compétition où beaucoup d’analystes sportifs estiment que le groupe à Volker Finke n’a pas le niveau. Autant comprendre que ces Lions qui affrontent le Brésil ce soir à Brasilia n’ont pas la faveur des pronostics. Le pays organisateur premier de son groupe avec 4 points et une meilleure différence de buts que le Mexique peut donc être sûr de s’imposer avec la manière pour s’assurer la première place puisqu’il aura en face des Lions qui n’ont d’indomptables que le nom.

Littéralement balayés par la Croatie (0-4), Nicolas Nkoulou et ses camarades sont d’ores et déjà éliminés et joueront ce match pour défendre l’honneur de la patrie et sauver la face. Eux qui ont manqué leur entrée en matière du sujet en perdant face au Mexique (1-0), après avoir encaissé trois buts dont deux furent injustement refusés à Giovani.

Face à la Croatie il y a cinq jours, la sélection nationale fanion a touché le fond en s’inclinant 0-4, en ayant joué plus d’une mi-temps à 10 contre 11 après l’expulsion d’Alexandre Song. Un véritable désastre footballistique pour cette nation, et dont les causes ont pour nom: instabilité des instances, faiblesse technique des joueurs, incompétence tactique du sélectionneur… Bref, face au Brésil, le Cameroun devra tout simplement se battre avec ses armes pour ne pas connaître un Waterloo au pays de la Samba et pour défendre les couleurs de ce drapeau qu’ils ont refusé de recevoir des mains du premier ministre le 07 juin dernier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Nyom et Bedimo dans le Onze de départ ?

Le Brésil, lui, est bien parti pour une victoire. Après le match nul concédé face au Mexique (0-0), les hommes de Felipe Scolari conservent tout de même la première place du groupe A avec une meilleure différence de buts que les Mexicains. Double buteur contre la Croatie, Neymar est tombé face à un grand Ochoa mardi dernier. Il va probablement retrouver le chemin des filets ce lundi. Muet depuis le début de la compétition, Fred découvre une belle occasion de se remettre en selle. Mais Volker Finke, habitué à changer de Onze entrant au gré de ses humeurs, entend secouer son banc de touche cette fois. Du moins si l’on s’en tient au schéma qu’il a semblé dessiner vendredi lors de la séance d’entraînement au stade Kleber Andrade de Vitoria.

Le sorcier blanc a apporté quelques retouches dans son dispositif tactique avec Nyom à droite et Bedimo sur le côté gauche. Joël Matip et Nicolas Nkoulou devront occuper l’axe de la défense. Dans le « deux camps » d’hier à Manaus, Landry Nguemo faisait également partie du onze probable, aux côtés de Enoh Eyong. Et, en cas de forfait de Samuel Eto’o Fils qui multiplie des séances avec le préparateur physique, l’attaque sera de nouveau formée par Moukandjo, Aboubakar et Choupo-Moting. Rien n’est moins sûr, on attend.

Christian TCHAPMI, envoyé spécial a Brasilia

Le onze probable

Itandje, Nyom, Nkoulou, Matip et Bedimo ; Enoh, Nguemo, Mbia ; Moukandjo, Aboubakar et Choupo-Moting.

Ils ont dit…

Danny Nounkeu: «Sortir de la compétition la tête haute»

Je pense qu’il y a eu de l’envie face a la Croatie. On a essayé de donner le maximum pour revenir au score. Après, quand on prend le troisième but, ça nous coupe les jambes et du coup ça a été difficile. Mais bon, la compétition n’est pas finie. Je pense qu’il y a un dernier match contre le Brésil et il faut qu’on essaye de donner le maximum pour essayer de sortir de la compétition la tête haute. C’est dur, deux matchs deux défaites, pas de but marqué. C’est vrai que c’est très dur pour le moral. Mais bon… c’est le sport. Je pense qu’il y a d’autres équipes comme nous qui sont dans la même situation voire pire. Il faut qu’on se concentre sur nous, qu’on essaye de travailler car on a encore un match à livrer contre le Brésil. C’est un bon match, à nous de faire ce qu’il faut pour sortir de cette compétition la tête haute.

Achille Webo: «Continuer de jouer pour notre peuple»

Le coach a pris le risque de faire des changements pour le match, mais la Croatie avait de bons joueurs très talentueux et cela a fait la différence. On a pris des risques et au début on avait les jambes pour mettre la pression. Même après le premier but croate, on jouait bien. Je pense qu’au cours de cette coupe du Monde, la chance n’est pas vraiment de notre côté parce qu’il y a beaucoup d’occasions avec par exemple l’action de Samuel sur le poteau contre le Mexique. Aujourd’hui ça a été un match très compliqué parce qu’on a bien commencé et même après le premier but on était toujours là. Ce n’est pas facile de jouer à 10 contre 11 face à des équipes avec autant de qualités. Pour la suite, Il faudra prouver qu’on a du potentiel et continuer de jouer pour notre peuple.

Stéphane Mbia: «Rester soudés parce qu’on a notre honneur à sauver»

On a donné ce qu’on pouvait mais le résultat n’a pas suivi. On se dit qu’il faut continuer de jouer, rester encore plus soudés parce qu’on a notre honneur à sauver. Nous sommes avant tout des joueurs professionnels et on joue quand même pour le Cameroun. On a des Camerounais qui vont regarder ce match et il faut sauver l’honneur. Soit on gagne ce match, soit on fait match nul, mais on ne doit pas le perdre.

 

 

camernews-Supporter-Lion