camernews-paul-et-chantal-biya

Les gens poursuivent le Président Paul Biya partout dans ses déplacements, même quand ils n’ont reçu aucune invitation

Les gens poursuivent le Président Paul Biya partout dans ses déplacements, même quand ils n’ont reçu aucune invitation

Aka ! Qui ignore ici dehors qu’on mène une rude bataille pour se faire remarquer par le Président et espérer se rappeler ainsi à son bon souvenir ?

On a beau publier les listes des délégations officielles, rien n’y fait. Ministres, anciens ministres, directeurs généraux, députés, hauts fonctionnaires promoteurs de divers réseaux informels de renseignements et de sécurité se bousculent dès que le boss effectue le moindre déplacement. Aucune intempérie ni difficulté ne les arrête dans leur soif intangible de se faire voir par le Président. Certains à la santé déclinante tombent même souvent comme cet ancien ministre qui s’est écroulé à Etoudi un jour de présentation des voeux. Un autre est même mort au palais, quoi qu’on ait affirmé qu’il est décédé à l’hôpital.

Il s’agit d’une véritable hystéri hallucinatoire qui affecte tout le monde, même les fameux hommes d’affaires qui n’hésitent pas à débourser de fortes sommes dans l’espoir d’apparaitre dans le voisinage de S.E.M. Paul Biya. Car nos hommes d’affaires à la mince épaisseur financière cherchent à profiter des faveurs, en termes d’exonérations fiscales, douanières ou autres passe-droit et courtes échelles. C’est pour cela que tous se sont lancés dans la politique, au sein du parti au pouvoir et autres partis satellites dans l’espoir d’obtenir au plus vite ces avantages.

camernews-paul-et-chantal-biya

camernews-paul-et-chantal-biya