Les ex-employés des sociétés d’Etat liquidées écrivent au Premier ministre

Ils menacent d’organiser un énième sit-in devant le ministère des Finances si leurs droits ne sont pas payés immédiatement

Les ex-employés des sociétés d’Etat liquidées ont décidé d’écrire au Premier ministre, Philemon Yang, pour lui faire savoir qu’ils iront jusqu’au bout de leurs revendications si rien n’est fait pour débloquer leur situation. En effet, ces personnes attendent depuis plus de vingt ans, que leur soient reversés les neuf mois de salaire impayés et les primes de reconversion estimés à un total de plus de 10 milliards, selon le quotidien Le Jour.

Ce sit-in annoncé ne serait pas le premier. De nombreuses fois, les ex-employés des 48 sociétés d’Etat liquidées ou privatisées ont pris quartier en face du ministère des Finances pour réclamer leur dû, généralement à la veille des rentrées scolaires ou avant les fêtes de fin d’année. Ils en seraient à plus de 30 sit-in depuis 2011. A chaque fois, ils dénoncent des promesses non tenues de la part du gouvernement. « Nous voulons redescendre dans la rue, raison pour laquelle nous avons décidé d’écrire au Premier ministre. Nous sommes fatigués du dilatoire de notre gouvernement qui nous demande de patienter. Nous avons patienté mais jusqu’à présent le gouvernement ne montre aucune volonté à payer ce qui nous revient de droit », se plaint le président du collectif des ex-employés des sociétés d’Etat liquidées interviewé par le même journal.