Les élites au pilori

Les élites au pilori

Le rôle stratégique dans le choix des orientations politiques et économiques de la classe dirigeante depuis l’indépendance toutes obédiences confondues est désastreux . Cette élite ,essentiellement composée de fonctionnaires formatés à la répétition de tâches administratives est réfractaire à toutes idées d’innovation.

Ce blocage intellectuel s’est manifesté par le retard du cameroun à prendre le train de la démocratie et à s’adapter à la nouvelle économie. Partout notre élite est apparue déphasée,ringardisée,accusant presque dix ans de retard sur les autres nations africaines en pleine effervescence et en mutation. L’Etat chez-nous n’a pas assez associé les acteurs économiques aux décisions qui concernaient l’avenir du pays.

Pourtant nos hommes d’affaires sont parmi les plus dynamiques et les plus prolifiques d’Afrique. L’État a été mauvais partout où il a voulu jouer un rôle économique,la raison évidente est l’incompétence de ses cadres en la matière: des gens qui n’ont jamais su créer la richesse et qui pensent que le Cameroun n’est qu’un gisement où chacun prend sa part.

On remarque clairement le retard économique des régions où la caste administrative est majoritaire,elle fait le malheur des jeunes ambitieux et talentueux car elle ne tolère ni l’insoumission ni le talent individuel.Elle détourne les projets étatiques où mêmes internationaux à son profit ou sous la forme de chantage;elle a provoqué l’exode massif des populations vers d’autres cieux,bref elle pratique la politique de la terre brûlée et elle constitue en fait le premier obstacle aux envies de réalisations de Paul biya.

camernews-Carte-Cameroun

camernews-Carte-Cameroun