les dépenses budgétaires pour l’exercice 2017 s’élèvent à 4 363,8 milliards contre des recettes de 4 451,9 milliards FCFA

Le Ministère des finances (Minfi) informe que les dépenses budgétaires totales du Cameroun s’élèvent à 4 363,8 milliards FCFA à fin décembre 2017 contre 4 451,5 milliards FCFA à fin décembre 2016. Ce qui représente une baisse de 87,7 milliards (-2%), imputable aux dépenses courantes et aux dépenses d’investissement.

Concernant principalement ces deux postes de dépenses, indique le Minfi, les charges courantes de l’Etat reculent de 188,6 milliards (-8,1%) et se situent à 2 152,7 milliards FCFA, à fin décembre 2017. Par rapport aux 2 059,3 milliards prévus, elles sont en dépassement de 93,4 milliards, soit un taux d’exécution de 104,5%.

Les coûts d’investissement, eux, s’élèvent à 1 485 milliards au terme de l’année 2017 contre 1 514,6 milliards en 2016, soit une baisse de 29,6 milliards (-2%). Par rapport à l’objectif annuel de 1 587 milliards, ces dépenses sont en retrait de 102 milliards. Cela représente un taux d’exécution de 93,6%.

De façon générale, le Minfi fait observer que par rapport aux 4 373,8 milliards FCFA prévus pour les dépenses budgétaires au cours de l’exercice 2017, le taux d’exécution est de 99,8%.

Par ailleurs, l’Etat du Cameroun se félicite d’avoir enregistré plus de recettes (4 451,9 milliards FCFA) que de dépenses (4 363,8 milliards). Soit un gain de 88,1 milliards FCFA pour les caisses publiques.

S.A