Les candidates aux elections miss Cameroun en visite a Aig

Le propulseur du  e-commerce  au Cameroun Africa Internet Group a eu l’honneur de recevoir le Jeudi 18 juin dans ses locaux ci à Akwa deux candidates aux élections de miss Cameroun 2015.

Il était 13 heures lorsque la miss Littoral Jessica Ngoua Nseme et la deuxième dauphine de l’Ouest Myriam Kamako Ngondji se sont pointées dans les locaux d’AIG. Une visite tout à fait inattendue qui a mis en émotion une grande frange du personnel de cette entreprise spécialisée dans le digital. « Cette visite est une très grande surprise pour moi. J’ai connu Myriam à Yaoundé  pendant la période de Promote. Elle a été une de nos hôtesses », a dit Cécile Motcheyo, la responsable en charge de la satisfaction clientèle de la venture Jovago.com. Apres une brève présentation de l’entreprise elles ont eu le temps de  faire les tours des bureaux et de rencontrer les équipes en place.

Mais le but de cette visite surprise, loin d’être uniquement de courtoisie, rentrait dans la ligne de défense de leurs projets respectifs : promouvoir la propreté dans les grandes villes avec l’implication d’entreprises. Cette idée à largement plus à managing board de Lamudi, la venture spécialisée dans la vente et location des biens immobiliers. A leurs missions, les deux miss  ont à cœur de sensibiliser les élèves et commerçants à la préservation de leurs richesses environnantes, notamment la faune et la flore. Fort à propos, Jessica Ngoua et Myriam Kamako ont pu débattre sur la question avec Alex Kitio, managing director de Carmudi, site qui commercialise des véhicules en ligne. « J’ai surtout apprécié leur maturité et cette connaissance assez complète des sujets liés à leur environnement, comme l’automobile. C’est impressionnant », a déclaré le MD de Carmudi.

Même si ce fut une partie de plaisir pour les deux candidates de Miss Cameroun 2015, le jeu de question-réponse auquel elles se sont livré avec certains employés d’AIG notamment de Kaymu, la marketplace online, fut assez enrichissant surtout pendant la séance photo à laquelle elle se sont prêtées. « Vous vous entrainez pour prendre vos pauses photos ? » leur aura-t-on demandé. Et la réponse de Jessica : « Oui ; à force ». Bien qu’encore étudiantes, les deux candidates n’hésitent pas à se mobiliser dans des activités humanitaires pour lesquelles elles sont sollicitées ; un exemple qu’elles voudraient partager avec tous leurs compatriotes. Toutefois, il y avait un message à retenir. « C’est aux jeunes de savoir entreprendre et d’oser et de croire en leurs rêves », a fait savoir Myriam pendant leur passage dans le bureau d’Everjobs, site d’emplois.

Après un quart d’heure passé dans les locaux d’AIG, les miss ont pris congé en laissant de grands conseils et de bons souvenirs immortalisés dans des appareils photos, smartphones et tablettes. « J’aurais aimé qu’elles restent un peu plus longtemps, mais quoi qu’il en soit, nous aurons l’occasion de les revoir lors de l’élection Miss Cameroun », a terminé Herbert Sigha, le responsable marketing de Jumia. Le rendez-vous est donc pris pour les semaines ultérieures