Les Camerounais élimines de la Coupe d’Afrique de tennis de table !

Tous les pongistes du pays organisateur ont été éliminés alors que la compétition s’achève jeudi à Yaoundé.

Sarah Hanffou, rescapée dans les deux catégories du côté camerounais, a subi la loi de l’Egyptienne Nadeen El Dawlatly, lors de la deuxième rencontre des quarts de finale dames jeudi au palais des Sports de Yaoundé. La championne d’Afrique 2010 est tombée face à son adversaire, 4 sets à 2. Du coup, il n’y a plus de pongiste camerounais dans la compétition qui s’achève ce jour. En effet, les autres Camerounais n’ont disputé que des matchs pour les places d’honneur. Ils ne doivent d’ailleurs leurs seules victoires en poules qu’au désistement des Congolais. « Le niveau de la compétition est très relevé avec de grosses pointures. Il ne faut pas oublier que nombre de nos joueurs sont en apprentissage du haut niveau », confie un membre de l’encadrement technique camerounais. Au moment où nous mettions sous presse hier, les quarts de finale messieurs se déroulaient encore.

De façon générale, le premier tour a confirmé la suprématie des Egyptiens. Annoncés comme les grands favoris de la compétition, les Pharaons, au terme du tour préliminaire, ont tous terminé en tête de leur groupe respectif. Mieux, les joueurs égyptiens ont remporté tous leurs matchs, ne concédant que trois sets sur l’ensemble des rencontres. Quant à la délégation congolaise (quatre pongistes), les joueurs sont définitivement forfaits pour la coupe des nations. Ils ne prendront part qu’à la coupe d’Afrique des clubs champions, compétition annexe qui débute demain pour s’achever dimanche. Arrivés à Douala mardi en mi-journée, ils n’ont pu rallier Yaoundé qu’en début de soirée, trop tard pour les deuxièmes matchs du tour préliminaire. Conformément au règlement de la compétition, deux forfaits à l’intérieur d’un groupe de quatre participants entraînent la disqualification de l’épreuve. Ce qui entérine de fait la perte du titre de Han Xing chez les dames