Les bureaux d’Abdouraman Hamadou cambrioles

Les bureaux d’Abdouraman Hamadou cambrioles

Deux cambriolages en moins d’un an.

Deux cambriolages en moins d’un an. Le même mode opératoire et sensiblement les mêmes dommages… Abdouraman Hamadou n’est pas au bout de ses peines. Le président de l’Etoile filante de Garoua que le Messager a joint au téléphone vendredi soir est abasourdi. « Ils sont décidés avec mon bureau. Ils l’ont encore cambriolé. Mais, ce qui me surprend le plus, c’est qu’ils (les bandits, ndlr) n’ont rien pris. Pourtant des objets de valeur étaient à leur protée. Ils ont fouillé de fond en comble tous les documents dans toutes les pièces », s’étonne l’ancien Directeur de cabinet de Iya Mohammed.

En 2012, bien avant la crise à la Fédération, les cambrioleurs avaient emporté les ordinateurs et bien d’autres appareils. En juin dernier, ses bureaux ont reçu la visite des voleurs mais rien n’a été pris. Seulement, se souvient-il, « ces gens m’avaient laissé des gris-gris. Cette fois-ci, ils ont défoncé toutes les portes, procédé à la fouille minutieuse de mes documents, mais n’ont rien pris ».

Après ce troisième coup, Abdouraman Hamadou a fait constater les dégâts par la gendarmerie. Pour l’heure, l’ancien patron de la communication et du marketing de la Fécafoot n’entend pas établir de suite, un lien entre cet acte de vandalisme et la requête déposée auprès du Tas pour annuler la prorogation du mandat du Comité de normalisation. Autre grosse interrogation, comment des individus ont-ils pu poser un tel acte sans être débusqués par les gardiens de nuit de l’immeuble ? Affaire à suivre.

camernews-abdouraman_hamadou1

camernews-abdouraman_hamadou1