camernews-Eyebe-Ayissi

L’élection du nouveau maire de Yaoundé VIème a été reportée

L’élection du nouveau maire de Yaoundé VIème a été reportée

Le conseil s’est pourtant réuni à cet effet vendredi dernier. Cependant, les électeurs ont refusé de s’aligner sur les consignes de vote du comité central du Rdpc.

Vendredi dernier, les 39 conseillers de la mairie de Yaoundé VIème se sont retrouvés  en session extraordinaire au Centre de réhabilitation des personnes handicapées, pour procéder à l’élection du nouveau maire; l’ancien, Paul Martin Lolo, étant décédé en cours de mandat en janvier 2017. Depuis lors, c’est Esther Effa, le premier adjoint, qui assure l’intérim. C’est aussi elle que le comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a choisi pour prendre la tête de la mairie de Yaoundé VIème.

C’est cette consigne de vote que le mandataire du parti des flammes est venu donner aux électeurs. Henri Eyebe Ayissi, par ailleurs ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a demandé aux conseillers de choisir Esther Effa comme maire. Jacques Yoki Onana, Eloi Bonvaneture Bidoung, Ghislain Kwayep et Marcus Essomba ont été proposés comme 1er, 2e, 3e et 4e adjoints au maire.

La consigne va créer la contestation dans l’assistance, les conseillers préférant le vote. En fait, les électeurs ont un penchant pour Jacques Yoki Onana. Celui-ci a déclaré sa candidature et a défendu son projet au cours du conclave. Les électeurs préfèrent parier sur sa jeunesse. De plus, d’après eux, il a prouvé ses capacités au sein de l’institution.

Dans l’incapacité de convaincre les uns et les autres de suivre la consigne de vote du comité central du Rdpc, Henri Eyebe Ayissi n’a eu d’autre choix que d’ajourner la session. Aucune date n’a été avancée. Les populations de Yaoundé VIème devront donc encore attendre pour voir élire un maire.

 

camernews-Eyebe-Ayissi

camernews-Eyebe-Ayissi