camernews-le

Le Yao Ba était sous le charme de Magasco pour la Free Jam Party le dimanche 03 juillet

Le Yao Ba était sous le charme de Magasco pour la Free Jam Party le dimanche 03 juillet

Le concept existe depuis peu et le moins qu’on puisse dire, c’est que les belles sonorités, la bonne ambiance et des voix plus que suaves sont au rendez-vous tous les dimanches à la Free Jam Party. Entre découvertes et démonstrations du potentiel artistique de chacun, c’est un concept qui approuve le talent des pros de la musique et révèle des talents beaucoup moins visibles. Coin très chic, soft et extrêmement recommandé, le Yao Ba est aussi the place to be tous les dimanches pour la Free Jam Party. On s’amuse, on papote, on y en prend beaucoup de plaisir. Annoncé de ce côté-là, c’est un Magasco plein d’énergies et de nouvelles vibes que le nombreux public a eu l’immense privilège de redécouvrir et d’apprécier. Le sourire angélique, la joie de vivre habituelle et de chanter de l’artiste, la communion avec le public en était à son paroxysme. Le jeune Magasco montant sur scène nonchalamment, n’est pas passé par quatre chemins pour réaffirmer son amour inconditionnel et sa gratitude infinie à ce public qui lui en donne tant en retour. Après avoir emporté tout le Yao Ba dans sa ballade urbaine « Belinda », l’enchaînement avec « Bolo » cet appel à plus de conscience, de responsabilité et surtout d’abnégation au travail a eu comme une succulente envie de chanter de le rejoindre sur cette belle scène. Le phénomène Magasco a transcendé ces différentes générations qui chantaient avec lui, faisant volontiers les « Backs » de l’artiste et répétant aussi les refrains. Applaudissant la maestria de l’exécution de ses pas de danses, savourant ce nouveau single « All Vip » et criant « Wule Bang Bang » au point de demander de bisser. Le concept Free Jam Party fonctionne très bien et a un succès fou, le public adhère car tout le monde a le micro ouvert pour chanter, artiste, fan, mélomane, etc. Tout ce beau spectacle en live et toujours accompagné de musiciens pro pour donner la réplique au chanteur. Le dimanche la jam est totalement free au Yao Ba (face Sonel Nlongkak).