Le turc Eren Holdings lance le recrutement des distributeurs au Cameroun, en prélude à l’ouverture de sa cimenterie de Douala

La société Medcem Cameroun, filiale locale du cimentier turc Eren Holdings, vient de lancer un avis d’appel à recrutements de distributeurs sur le territoire camerounais, en prélude au «lancement imminent» des activités de production dans son usine de Douala, la capitale économique camerounaise, a-t-on appris dans un communiqué officiel.

Annoncée pour mars, puis juin 2015, la mise en service de la cimenterie turque de Douala portera à quatre, le nombre de cimenteries en activité au Cameroun. Après Cimencam du groupe Lafarge, qui a régné sur le marché camerounais de façon monopolistique pendant 48 ans ; Cimaf, du groupe marocain Addoha ; et Dangote Cement, du milliardaire nigérian Aliko Dangote.

Avec sa capacité de production de 600 000 tonnes, cette nouvelle cimenterie portera à environ 5,5 millions de tonnes, la production locale de ciment, pour une demande nationale qui culmine officiellement à 3 millions de tonnes. Avec les coûts relativement bas du Clincker produit en Turquie et importé au Cameroun, la cimenterie d’Eren Holdings pourrait être la première à faire fléchir les prix du ciment au Cameroun.

En effet, depuis l’arrivée de la concurrence sur le marché du ciment, les prix sont restés stables autour de 4800 francs Cfa le sac de 50 Kg. Une situation qui étonne le ministre camerounais du Commerce, qui a récemment ordonné une enquête sur le sujet, soupçonnant les producteurs d’entente illicites sur les prix.