camernews-repcam

Le Repcam a célébré La fête des mères et des pères à la prison centrale de Kondengui.

Le Repcam a célébré La fête des mères et des pères à la prison centrale de Kondengui.

Le Repcam(Le Relais Parents enfants du Cameroun) a permis aux enfants des détenus de souhaiter bonne fête des mères et des pères à leurs parents.

Cette fête a eu lieu ce 04 juin 2016 à la prison centrale de Kondengui et les sourires étaient au rendez-vous. Le Repcam, la roue de transmission entre les détenus et leurs enfants facilite l’équilibre psychologique et le maintien des liens.

Plusieurs artistes ont répondu présents pour soutenir le Repcam et ses 465 enfants : Petit Malo, les Mo girls, Bebe Sakiss, Alima, Mabel Fa, Sandrine du groupe Macase.

Lors de cette cérémonie, le Repcam a fêté l’anniversaire de bébé Daniella Fernanda Mimbwe Tonye,qui était né en prison, elle a eu 1an de plus, ce fut émouvant. Les détenus ne tarissent pas d’éloges à l’endroit du Repcam.

Virginie Noah : « Ce n’est pas facile de voir le détenu dans un état de joie. On retrouve nos enfants dans la joie, c’est vraiment formidable. Nous sommes très émues, les mots nous manquent pour dire merci au Repcam. Tout ce qu’on peut dire c’est merci, merci, milles fois merci.».

Roger  Mvondo : « nous disons merci à Mama claire avec son Repcam. Elle pense à nous qui sommes parents dans ce pénitencier ou ce n’est pas facile, elle nous permet constamment de voir nos enfants et de passer des bons moments. Pour cela, nous lui disons merci  et que le seigneur continu à lui donner… ».

Marie claire Ndi Samba, présidente du Repcam partage de son amour : «Nous travaillons tous les jours pour resserrer les liens familiaux,  pour célébrer l’amour entre les membres de familles. Même s‘il est détenu, il reste papa, même si elle est détenue, elle reste maman. Nous ne nous décourageons pas, parce que ces enfants ont besoin de nous. Les enfants  des détenus ne doivent pas se sentir marginalisés. ».

Du haut de ses 10 ans d’existence, le Repcam continu de se déployer dans plusieurs prison du territoire Camerounais, pour l’épanouissement des enfants des détenus.

 

camernews-repcam

camernews-repcam