camernews-eco

Le processus d’électrification s’accélère

Le processus d’électrification s’accélère

L’entreprise chinoise Tehnis a été désignée pour construire la centrale hydroélectrique de Njock d’une capacité de 200 MW.  L’infrastructure qui sera construite sur une période de 4 ans, a un coût estimé à 180 milliards de francs CFA (plus de 311 millions $).

L’énergie produite par cette centrale desservira les régions du Centre, du Littoral, de l’Ouest, du Nord-Ouest et du Sud-ouest.

Le Cameroun a un taux de couverture électrique de 48% au plan national et de 18% dans les zones rurales. Il a amorcé dans ce domaine, la seconde phase de son projet d’électrification rurale qui vise à faire passer la part des populations rurales électrifiées à 98%. Le projet d’un coût estimé à 28,1 millions € permettra la réalisation de 60 000 branchements dans ces zones rurales.

 

camernews-eco

camernews-eco