Le procès de Laurent Gbagbo confirmé de manière «définitive»

Le procès de Laurent Gbagbo confirmé de manière «définitive»

Le dernier recours de la défense ayant été rejeté, plus rien ne s’oppose désormais à la comparution de Laurent Gbagbo pour crimes contre l’humanité.L’ancien chef de l’Etat ivoirien est accusé d’avoir «ordonné, sollicité, encouragé ou contribué de toute autre manière» à commettre des meurtres, viols, actes inhumains et persécutions.

La défense de Laurent Gbagbo avait demandé à la CPI l’autorisation d’interjeter appel, assurant notamment que la Cour « avait refusé d’examiner les conséquences du fait que le procureur n’avait pas enquêté à décharge et n’avait pas correctement évalué les preuves du procureur ». « Cependant, la défense n’a pas identifié de question concrète (…) qui aurait pu avoir un impact essentiel, sur la décision de confirmer les charges », a soutenu la CPI dans sa décision.

Charles Blé Goudé, ancien ministre de Laurent Gbagbo est également détenu par la CPI dans l’attente d’un jugement. En revanche, Simone Gbagbo, ex-première dame, reste détenue en Côte d’Ivoire où elle devrait être jugée.

 

 

camernews-Gbagbo

camernews-Gbagbo