camernews-tombi

Le président de la Fécafoot, Tombi A Roko, tance Hugo Broos, l’entraineur des Lions indomptables de football

Le président de la Fécafoot, Tombi A Roko, tance Hugo Broos, l’entraineur des Lions indomptables de football

La panique s’est-elle emparée des autorités footballistiques camerounaises après le match nul d’un but partout concédé en fin de partie, par les Lions indomptables du Cameroun aux Etalons du Burkina Faso ?

L’on est tenté de répondre par l’affirmative eu égard à des critiques acerbes que les leaders du sport roi camerounais profèrent à l’encontre d’Hugo Broos, l’entraineur en chef des Lions indomptables. Si tout le monde est unanime sur le fait que durant le match joué samedi dernier au stade de l’Amitié à Libreville pour le compte de la première journée dans le groupe A de la phase finale de la CAN 2017, l’équipe du Cameroun a dominé son homologue du Burkina Faso,  Roger Milla, l’Ambassadeur itinérant n’a pas apprécié cependant, les choix tactiques de l’entraineur Hugo Broos.

Et pour enfoncer le clou, Tombi A Roko, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a tancé le technicien belge sur son coaching à l’approche de la fin du match alors que le Cameroun tenait la victoire sur le score d’un but à zéro. Le successeur de Iya Mohammed à la tête de la Fécafoot a fait ses observations hier lundi 16 janvier 2017 au cours d’une séance d’autocritique tenue dans les locaux de l’hôtel Le Méridien, la base de l’équipe camerounaise.

Hugo Broos, qui semble imperturbable face aux critiques, répète à qui veut lui accorder une oreille attentive, qu’il ne nourrit qu’un seul regret après le match contre le Burkina Faso, à savoir les occasions nettes de but maquées. A ce niveau, la transformation d’une occasion de but ne dépend par de lui.

De toutes les façons, la tension couve dans la tanière parmi les encadreurs avant le match capital de demain mercredi contre la Guinée Bissau.

camernews-tombi

camernews-tombi