camernews-tradex-ebolowa

Le Premier Ministre bloque une augmentation des prix du carburant à la pompe

Le Premier Ministre bloque une augmentation des prix du carburant à la pompe

Philémon Yang avait pourtant recommandé une action qui induisait une augmentation avant de se rétracter à la dernière minute.

Les Camerounais sont passés récemment à côté d’une augmentation des prix du carburant à la pompe. En effet, dans une correspondance du Secrétaire Général des services du Premier Ministre, datée du 27 octobre dernier et adressée au Ministre du Commerce, Philémon Yang demandait qu’en liaison avec la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures (CSPH), Luc Magloire Mbarga Atangana mette en œuvre à compter du mois de novembre 2016, une indexation sur la structure des prix des produits pétroliers à hauteur de 1,3 FCFA par litre de carburant destiné au financement du projet de construction du dépôt pétrolier de Bakassi.

Selon Mutations qui relaie l’information dans son édition du mercredi 9 novembre 2016, la conséquence automatique de la mise en œuvre de l’indexation  devait être l’augmentation du prix du litre à la pompe pour les consommateurs des produits pétroliers. Après «comptes rendus des diligences» par le Ministre du Commerce, le Premier Ministre a consenti un rétropédalage, apprend-on.

«L’épée de Damoclès semble une fois de plus suspendue sur la tête de la population qui a déjà du mal à joindre les deux bouts», analyse le quotidien. Car, le pouvoir d’achat au Cameroun reste parmi les plus faibles au monde et le panier de la ménagère est toujours aussi léger. «Une augmentation des prix des produits pétroliers qui induira une hausse en cascade sur le marché pourrait avoir des conséquences fâcheuses», indique Mutations.

Cependant, difficile de savoir si la décision de Philémon Yang de sursoir à l’augmentation des prix du carburant à la pompe est provisoire ou pas. En attendant la suite de l’affaire, il faudra trouver d’autres sources de financement pour le projet de dépôt pétrolier de Bakassi.

camernews-tradex-ebolowa

camernews-tradex-ebolowa