camernews-industrie

Le plan directeur de l’industrialisation priorisera les secteurs de l’agro-industrie, de l’énergie et du numérique

Le plan directeur de l’industrialisation priorisera les secteurs de l’agro-industrie, de l’énergie et du numérique

La future politique d’industrialisation du Cameroun, dont la feuille de route sera prescrite par le plan directeur d’industrialisation (PDI) en cours d’élaboration dans les arcanes du gouvernement, s’appuiera fondamentalement sur trois domaines. Il s’agit de l’agro-industrie, de l’énergie et du numérique qui, au regard de l’impact que leur développement peut avoir sur le reste de l’économie, ont été qualifiés de véritables «sanctuaires» industriels par les experts chargés d’élaborer du PDI.

Les orientations de ce plan épousent les prescriptions du chef de l’Etat camerounais qui, dans son adresse à la nation en décembre 2015, avait souligné les opportunités que recèlent l’agriculture et l’économie numérique en matière de contribution à l’accélération de la croissance.

Selon les autorités publiques camerounaises, le PDI vise à accroître la contribution du secteur industriel dans la formation du PIB du pays. En effet, cette contribution se situe officiellement à 13% actuellement. Le PDI devrait permettre de la porter à 24% au moins d’ici à 2035, échéance que le Cameroun s’est fixée pour devenir un pays émergent.

L’on se souvient qu’en 1982, le Cameroun s’était déjà doté d’un plan directeur de l’industrialisation. Approuvée dès 1989 pour être implémenté, ce plan n’avait malheureusement pas pu être mis en œuvre à cause de la grave crise économique qu’avait connue le pays.

 

 

camernews-industrie

camernews-industrie