Le plan de Déby pour vaincre Boko Haram

Le président tchadien Idriss Déby a déclaré lundi que la lutte contre le groupe Boko Haram est entravée par un manque de coordination entre son pays et le Nigeria.

Par ailleurs, il a indiqué que des progrès avaient été réalisés depuis que son pays est intervenu contre les insurgés islamistes.

Mais il a ajouté que si les armées des deux pays avaient effectivement travaillé ensemble, Boko Haram aurait été déjà anéanti.

Les pays voisins du Nigeria qui se sentaient menacés par le groupe djihadiste sont intervenus pour protéger leurs territoires.

Les forces tchadiennes sont entrées dans le nord-est du Nigeria au début de cette année et elles ont combattu les islamistes dans les villes de Damasak et Baga.

Cela a permis à l’armée nigériane de mener une offensive et depuis février, elle a repris le contrôle des villes qui étaient aux mains de Boko Haram depuis plusieurs mois.