camernews-biya-fabius

Le Père Georges Vandenbeusch, un cadeau de fin d’année de Paul Biya à François Hollande

La France remercie le Chef de l’Etat Camerounais pour la libération du Curé de la paroisse de Nguetchewe… Comme lors de la libération de la famille Moulin-Fournier au mois d’avril dernier, le ministre français des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius, a effectué le déplacement pour Yaoundé dans la soirée du 31 décembre 2013, pour transmettre au Chef de l’Etat les remerciements du gouvernement français.

Comme lors de la libération de la famille Moulin-Fournier au mois d’avril dernier, le ministre français des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius, a effectué le déplacement pour Yaoundé dans la soirée du 31 décembre 2013, pour transmettre au Chef de l’Etat les remerciements du gouvernement français après la libération du Père Georges Vandenbeusch. Cette libération a été rendue possible grâce à l’action efficace des services camerounais et à la coopération avec les autorités nigérianes et françaises.

Le ministre Laurent Fabius, qui conduisait, au Palais de l’Unité, la délégation composée notamment du Père Georges et de l’Ambassadrice de France au Cameroun Christine Robichon, a eu un entretien en tête à tête avec le Chef de l’Etat Paul Biya, avant d’être rejoint par ses compatriotes.

Le Président de la République a recueilli les sentiments du prêtre français après sa libération. Il l’a félicité pour le courage dont il a fait preuve pendant cette difficile épreuve. En retour, le Père Georges a remercié le Chef de l’Etat pour son implication personnelle dans cet heureux dénouement. Une implication qui ne fait que renforcer les liens d’amitié entre le Cameroun et la France.

Enlevé le 13 novembre dans sa paroisse de Nguetchewe, région de l’Extrême-Nord, le Père Georges retrouve sa liberté après un mois et demi de captivité par les membres de la secte boko haram au nord du Nigeria.

 

camernews-biya-fabius

camernews-biya-fabius