Le patronat camerounais initie un débat sur la protection de l’industrie locale

C’est sur ce thème que le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) organise, le 11 novembre 2015 à Douala, la capitale économique du pays, la prochaine édition de son traditionnel dîner-débat.

Selon ce regroupement patronal, la rencontre vise à «édifier les participants sur la politique industrielle du Cameroun et favoriser des discussions constructives sur les possibilités de développement industriel ; échanger sur les mesures et actions possibles de protection de l’industrie locale à court, moyen et long terme ; partager le rôle de la normalisation et explorer les possibilités de son rôle comme instrument de politique de développement industriel».

Au cours de ce dîner-débat, apprend-on, le tout nouveau ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Ernest Ngwaboubou, présentera aux opérateurs économiques la politique de promotion et de protection de l’industrie camerounaise, tandis que le DG de l’Agence de la norme et de la qualité (Anor), lui, exposera sur les bienfaits de la normalisation dans le développement industriel.