camernews-fotso-victor

Le Patriarche de Bandjoun Victor Fotso recommande des prières pour le Cameroun

Le Patriarche de Bandjoun Victor Fotso recommande des prières pour le Cameroun

Cette exhortation intervient à la suite de celle des ministres du Culte qui suggèrent de lire les signes du temps. C’était au cours d’une homélie œcuménique le 29 octobre dernier à Bandjoun, dans la Région de l’Ouest.

Lors de la cérémonie d’installations des bureaux de sections, du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le patriarche de Bandjoun, a, à plusieurs reprises, recommandé à tous de «prier pour le Cameroun», indique le quotidien Le Messager du jeudi 3 novembre 2016. Des propos qui ont tout de même suscité quelques réflexions chez les convives de cette cérémonie le 29 octobre 2016.

Cette exhortation du patriarche intervient à la suite de la prière œcuménique qui s’est déroulée à l’entame de la cérémonie d’installation des militants du RDPC dans les sections. «Nous devons prier pour notre pays, car nous ne connaissons ni le jour ni l’heure», martèle Victor Fotso dans son discours de circonstance.

Dans la même veine, les différents ministres du culte présents ont insisté sur le fait que «les malheurs qui s’abattent sur notre pays sont la conséquence des actes que nous posons», peut-on lire dans le journal. Par la même occasion, ces «Hommes de Dieu» ont invité les convives à implorer le pardon de Dieu pour les victimes de l’accident ferroviaire  survenu à Eséka le vendredi 21 octobre dernier.

«Le temps est venu pour nous de  lire les signes du temps. Demandons la clairvoyance à Dieu afin que les dirigeants puissent apporter au peuple les garanties de libertés et de paix», prescrivent les ministres du Culte. En effet, entre catastrophe ferroviaire, accident de la route, meurtre, pillage, dépravation des mœurs, sont entre autres les faits qui rendent de plus en plus difficile la vie en société.

camernews-fotso-victor

camernews-fotso-victor