Le Pari mutuel urbain camerounais s’associe au Crédit foncier pour faciliter à ses agents l’accès à la propriété immobilière

Le Crédit foncier du Cameroun (CFC), la banque de l’habitat du pays, et le Pari mutuel urbain du Cameroun (PMUC) viennent de signer un protocole d’accord, afin de faciliter aux employés de cette entreprise de paris sur les courses hippiques, l’accès au logement et à la propriété foncière à des conditions préférentielles.

Selon les termes du protocole, apprend-on, les agents du PMUC porteurs de projets immobiliers n’auront qu’à réunir l’équivalent de 10% des investissements nécessaires, pour bénéficier de l’appui du Crédit foncier. La banque de l’habitat leur accordera alors des prêts remboursables sur 300 mois au maximum, frappés d’un taux d’intérêt annuel de 5% toutes taxes comprises (contre 16% dans les banques classiques).

Selon le DG du CFC, Jean Paul Missi, cette convention avec le PMUC porte à dix-huit, le nombre de protocoles d’accord déjà signés avec des entreprises camerounaises, soucieuses de faciliter à leurs agents l’accès à la propriété immobilière. Depuis le début de l’année 2015, a souligné Jean Paul Missi, le CFC a déjà débloqué 2 milliards de francs Cfa en faveur des différents bénéficiaires de ces partenariats.