camernews-economie

Le nouveau DG de l’AFD choisit le Cameroun pour la première étape de sa tournée en Afrique

Le nouveau DG de l’AFD choisit le Cameroun pour la première étape de sa tournée en Afrique

A peine installé dans son fauteuil de DG de l’Agence française de développement (AFD), le 2 juin 2016, Remy Rioux (photo) a débarqué au Cameroun une semaine plus tard, pour la première étape de sa tournée africaine. Au cours de ce périple, qui l’a également conduit au Sénégal où il est arrivé dimanche dernier, le nouveau DG de l’AFD a échangé avec les autorités camerounaises sur le portefeuille de l’AFD dans le pays, et principalement sur le 3ème C2D doté d’une enveloppe de 394 milliards de francs Cfa, à signer ce mois de juin entre la France et le Cameroun.

Ce 3ème contrat désendettement développement portera alors à 960 milliards de francs Cfa l’enveloppe globale du C2D en faveur du Cameroun (depuis l’atteinte du point d’achèvement de l’Initiative PPTE en 2006), pays de plus en plus courtisé par la Chine, et dont la coopération économique avec l’ensemble des pays émergents s’intensifie d’année en année.

Par exemple, selon les statistiques de l’ambassade de France à Yaoundé, les engagements financiers de l’AFD en faveur du Cameroun étaient estimés à près de 1000 milliards de francs Cfa sur la période 2006-2013, dont une moyenne de 135 milliards de francs Cfa par an. Dans le même temps, le ministère camerounais de l’Economie annonçait un portefeuille d’investissements de 1200 milliards de francs Cfa pour trois pays émergents, à savoir la Chine, l’Inde et la Corée du Sud.

Avec environ 70% des Investissements directs étrangers (IDE) captés par le Cameroun sur la période 2000-2014, la Chine est même devenue le premier investisseur au Cameroun, selon la direction de la coopération du ministère de l’Economie.

 

camernews-economie

camernews-economie